Nouvelle poussée des prix des céréales

Nouvelle poussée des prix des céréales

Le plus récent rapport du département américain de l’Agriculture (USDA) concernant les stocks de céréales aux États-Unis a fait bondir le prix des contrats à terme, menant même à l’interruption des échanges pour le maïs qui avait atteint sa limite pour la journée. La réaction a été causée par la révision à la baisse des réserves concernant la dernière récolte, principalement le recul noté du côté du maïs. Les derniers chiffres confirmeraient le niveau plus serré des réserves en place en raison d’une production plus faible que prévue l’année dernière et une demande maintenue pour les céréales américaines.

Les prix pour le soya et le maïs ont touché un nouveau sommet en six ans et demi, à respectivement 14,2850 $US et 5,1725 $US (contrats à terme pour mars). Le blé a suivi la même trajectoire avec un plus haut prix de 6,70 $US en séance.

Les stocks de maïs pour la dernière saison ont été fixés à 1,55 milliard de boisseaux, contre l’estimation des marchés de 1,59 milliard de boisseaux et la prévision de décembre de l’USDA de 1,70 milliard.

Pour le soya, les stocks de clôture sont passés de 175 millions de boisseaux en décembre à 140 millions de boisseaux. Le marché s’attendait à ce que l’USDA établisse les niveaux à 139 millions de boisseaux.

Dans son rapport, l’USDA a fixé les stocks de fin de saison pour le blé à 836 millions de boisseaux, contre les prévisions du marché de 859 millions et l’estimation précédente de l’USDA de 862 millions.

Le gouvernement a également émis les dernières énoncées quant à la récolte de  2020. Le niveau de la production de maïs aux États-Unis a légèrement diminué à 14,1 milliards de boisseaux par rapport aux attentes du marché de 14,47 milliards et à l’estimation précédente de 14,5 milliards de boisseaux.

Le rendement moyen du maïs aux États-Unis a aussi été revu à la baisse à 172 boisseaux par acre. Les experts estimaient le rendement à 175 boisseaux par acre et l’estimation précédente de l’USDA était de 175,8. Les superficies récoltées en maïs étaient en ligne avec les prévisions à 82,5 millions d’acres.

Pour le soya, l’USDA a fixé la production à 4,1 milliards de boisseaux par rapport aux attentes du marché de 4,15 milliards. Le rendement s’est situé à 50,2 boisseaux / acre, contre l’attente du marché de 50,5 boisseaux / acre et l’estimation précédente du gouvernement de 50,7. Les superficies ont été évaluées à 82,3 millions d’acres, ce qui correspondait aux attentes.

La superficie pour le blé a légèrement relevée à 32,0 millions, par rapport aux attentes de 31,5 millions.

L’USDA s’est également penché sur les stocks mondiaux. Pour le maïs, les réserves se situeraient à 283 millions de tonnes métriques, contre les attentes de 283,5 mmt. et l’estimation de décembre de l’USDA de 288,9 mmt.

Pour le soya, les stocks de clôture mondiaux sont estimés à 84,31 mmt. par rapport aux attentes de 82,6 mmt. et l’estimation de décembre de l’USDA de 85,64 mmt.

Du côté du blé, l’USDA a fixé les stocks de clôture mondiaux à 313,0 mmt. par rapport aux attentes de 315,3 mmt. et l’estimation précédente de l’USDA de 316,5 mmt.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires