Ligne de temps

Pour le maïs, le soya et les haricots

Comment trouvez-vous cet attirail? C’est celui que Dave et Kristine Milligan ont acquis l’an dernier pour leur exploitation de 4 000 acres située au Michigan.

Ce semoir leur sert tant pour le maïs grain que pour le soya et les haricots. Il comporte 24 unités espacées de 20 pouces. Le réservoir situé dans sa partie avant de même que ceux accrochés aux flancs du tracteur servent aux fertilisants liquides. Pourquoi trois réservoirs? «Ce qui bouffe beaucoup de temps pendant les semis, c’est le chargement des fertilisants», justifie Michael.

Ainsi équipés, ces producteurs parviennent à semer 7,5 hectares de maïs par heure à une vitesse de 9 km/h. «Dans une grosse journée, dit ce dernier, on peut semer 250 acres (104 ha).»

Le producteur songe déjà à une autre amélioration qu’il serait possible d’apporter au semoir. «On pourrait le modifier de façon à injecter le fertilisant des deux côtés du rang plutôt que d’un seul côté, décrit-il. Je serais curieux de voir comment la plante répond.»

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires