Rapport surprise du USDA

Le plus récent rapport sur l’offre et la demande présenté par le département de l’Agriculture américain (USDA) indique une diminution inattendue à la fois de la production et des rendements dans le soya et le maïs. Même les stocks se situent en-dessous des prévisions des experts en plus d’être inférieures à celle du mois précédent. En plus, le département revoit à la hausse ses prévisions d’exportations.

Le rendement prévu pour 2020 se situe à 175,8 boisseaux à l’acre contre 178,4 boisseaux prévus le mois dernier, ce qui est inférieur aux prévisions des analystes. Le rendement de cette année est toutefois supérieur à celui de 2019 qui était de 167,5 boisseaux. La production totale est ainsi revue à la baisse à 14,507 milliards de boisseaux, contre des estimations de 14,645  milliards de boisseaux. Les chiffres du rapport d’octobre étaient de 14,722 milliards de boisseaux. La récolte 2020 serait la troisième en importance.

Pour le soya, le rendement anticipé recule à 50,7 boisseaux l’acre contre 51,9 boisseaux prévus le mois dernier. Le rendement en 2019 a été de 47,4 boisseaux. La production est revue à la baisse à 4,17 milliards de boisseaux contre 4,268 milliards dans le rapport précédent.

Pour ce qui est des exportations, les projections du USDA ont été relevées pour le maïs en 2020-21 à un record de 2,65 milliards de boisseaux, grâce à une hausse de 325 000 boisseaux. Les stocks reculent d’ailleurs à 1,702 milliard de boisseaux par rapport à 2,167 milliards de boisseaux le mois dernier. Il s’agit des stocks de maïs les plus faibles en sept ans. Sur une autre note, la consommation pour l’éthanol n’a pas bougé à 5,05 milliards de boisseaux.

Le USDA anticipe une réduction des réserves de soya à 190 millions de boisseaux contre 290 millions de boisseaux en octobre. Les prévisions d’exportations de soya n’ont pas été modifiées.

Les dernières prévisions sur l’offre et la demande mondiale indiquent également une baisse des stocks mondiaux de maïs et de soya, tandis que celles de blé augmentent légèrement.

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires