Une première application pour les fraises

L’année 2014 n’a pas été une partie de plaisir pour les producteurs de fraises du Québec. Un virus a frappé de nombreux champs, causant le dépérissement des plants et parfois la mort. La Nouvelle-Écosse avait également été affectée en 2013. Quatre virus dont deux transportés par des insectes avaient mené certains producteurs à détruire leurs plants de fraises pour se débarrasser du virus.

Les producteurs auront toutefois un nouvel outil afin d’identifier les maladies nuisibles dans le champ puisqu’une nouvelle application devrait être bientôt disponible. Un spécialiste des fruits des États-Unis et un graphiste informatique se sont joint pour développer un outil pour les téléphones intelligents et destiné aux producteurs de fraises. L’application, qui est la première dans son genre pour les fraises, donnera de l’information en image, en son et par texte sur les maladies affectant les fraisiers. À partir de ces informations, les producteurs seront en mesure de choisir le meilleur fongicide pour les cultures traditionnelle et bio.

L’application doit être dévoilée au Southeast Regional Fruit and Vegetable Conference qui se déroule à Savannah aux États-Unis à la fin de la semaine. L’application devrait pour sa part être disponible pour les appareils Android d’ici la fin de la semaine alors que la version iOS devrait se trouver dans les boutiques Apple d’ici la fin du mois.

Source: Southeast Farm Press

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Céline Normandin's recent articles

Commentaires