Deux traites c’est bien, mais trois c’est mieux

À la Ferme Carbonneau de Coaticook, on a décidé de passer de deux à trois traites par jour en 1999. Au Québec, il se fait trois traites par jour sur moins de 3% des fermes laitières. Pourtant, il s’agit d’un moyen simple d’augmenter sa production. À la Ferme Carbonneau, les vaches ont donné aussitôt 20% de plus de lait.

Jean-Marc Carbonneau nous explique pourquoi il a décidé de s’adonner à cette pratique.


Commentaires