En apportant des modifications à l’étable, ils ont réduit le stress thermique des vaches

Attention aux températures chaudes de l'été

L’été 2018 a été très chaud. Pourtant, dans l’étable de la ferme Overdale à L’Orignal, en Ontario, les vaches étaient plus confortables que l’été précédent, qui a pourtant été plus frais d’environ 3 °C en juillet et en août dans la région. La température de 2018 a, en effet, été de 2 °C au-dessus de la normale, alors que 2017 était de 1 °C sous la normale. Après un premier été dans la nouvelle étable laitière, la ventilation de l’étable a été améliorée. Cela a suffi pour apporter un meilleur bien-être aux vaches. Nous avons rencontré Morgan Overvest à la ferme Overdale qu’elle exploite avec ses parents Gerry et Linda Overvest. Elle était en compagnie de son fiancé, Justin Uyterlinde.

Le plan d’étable qu’elle et ses parents ont choisi est identique à une étable qui venait tout juste d’être construite. Ils ont tout copié, même la ventilation. Le 11 janvier 2017, les vaches sont transférées dans la nouvelle étable. Elle loge les 95 vaches en lactation, plus les taries et les vaches lors du vêlage. Elle a six rangées de logettes au centre et deux rangées pour l’alimentation, une de chaque côté. Elle est équipée de deux robots de traite. La ventilation est de type naturel avec des rideaux de chaque côté. Au plafond, il y a quatre grands ventilateurs à hélice et des entrées d’air modulaires au plafond pour l’hiver. L’été 2017, c’est tout ce qu’il y a côté ventilation.

« Lors du premier été, c’était tout simplement dégoûtant ici », raconte Morgan Overvest lors de notre passage à la ferme. Cette jeune productrice a fait une présentation sur le sujet lors du dernier Rendez-vous laitier AQINAC. Le bien-être des animaux est un sujet sensible pour elle puisqu’elle a fait une maîtrise sur le comportement et le bien-être animal. La production laitière n’est pas à la hauteur des attentes de la famille. Plusieurs changements ont été apportés dans la régie d’élevage et l’alimentation, mais surtout, la ventilation a été améliorée. Quatorze ventilateurs de recirculation d’air ont été ajoutés. Ces changements ont permis d’améliorer la production laitière. L’ajout de ventilateurs a permis aux vaches de se rafraîchir durant l’été.

Les ventilateurs de recirculation peuvent faire une grosse différence pour diminuer le stress thermique des vaches en temps de canicule.
photo: Marie-Josée Parent

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires