Gagner des kilos, c’est positif!

Après quelques années de stagnation, le nombre de kilogrammes d’agneau vendus par brebis en inventaire a augmenté de près de 25 % entre 2011 et 2016. Un résultat tout à l’honneur des producteurs ovins du Québec!

Selon les récentes statistiques du programme ASRA de La Financière agricole du Québec, le nombre de kilogrammes d’agneau vendus est passé de 45,3 kg/brebis en 2011 à 56,0 kg/brebis en 2016 chez les entreprises de plus de 300 brebis. Le tableau suivant expose cette progression impressionnante.

Bien que le poids moyen des agneaux lourds se soit accru d’environ 1 kg et que cette catégorie de vente soit un peu plus importante, ce ne sont pas les principaux facteurs qui expliquent cette amélioration. Selon les données constatées, il semble que le nombre d’agneaux admissibles vendus par brebis soit le paramètre technique qui ait le plus progressé. Entre 2011 et 2016, une augmentation de 1,2 à 1,4 agneau/brebis a été observée.

Plusieurs hypothèses peuvent être retenues pour expliquer cette amélioration de la productivité des élevages. La première est une amélioration de l’efficacité de la reproduction des troupeaux. Selon le chercheur François Castonguay de l’Université Laval, les gestionnaires d’entreprises se sont intéressés depuis quelques années de plus en plus aux techniques de contrôle de la reproduction. Entre autres, les programmes de régie basés sur le contrôle de la lumière, aidant à maintenir la fertilité des femelles à longueur d’année, sont maintenant implantés dans plusieurs bergeries.

La seconde hypothèse repose sur une gestion plus efficiente de la réforme des sujets reproducteurs. Les entreprises semblent, en effet, avoir porté une plus grande attention à retirer de leur troupeau les sujets non performants. Ce simple élément pourrait expliquer une partie de l’amélioration des résultats observés.

Depuis quelques années, la productivité s’est grandement accrue chez les entreprises ovines québécoises et la progression semble persister. Des résultats encourageants pour l’avenir!

Observez les performances des entreprises du groupe de tête de la dernière étude de coût de production, consultez notre site Internet.

Source : Centre d’étude sur les coûts de production en agriculture (CECPA)

à propos de l'auteur

Commentaires