Randonneurs à l’abri des vaches

En Suisse, la popularité grandissante de la randonnée en montagne augmente les contacts des humains avec les bêtes et par conséquence, les risques d’accidents.

Dans ce pays montagneux, les vaches allaitantes et les taureaux paissent à l’air libre depuis l’adoption de nouvelles mesures de protection des animaux. De nombreux sentiers traversent des champs où se promènent les troupeaux.

Ainsi, il arrive que des promeneurs soient attaqués par des vaches qui protègent leurs petits. Ces accidents, bien que rares, reçoivent l’attention du service de prévention des accidents dans l’agriculture (SPAA).

Les propriétaires de troupeaux doivent indiquer la présence de taureaux avec une mention : « Attention taureau, accès interdit ».

Pour ce qui est des vaches allaitantes, la SPAA invite les agriculteurs à afficher des panneaux pour mettre les touristes en garde.

Deux accidents en juillet ont attiré l’attention sur cette situation alors qu’une vache a chargé sur une sexagénaire. Plus tôt en saison, des randonneuses ont été blessées par plusieurs vaches.

Commentaires