Ligne de temps

8 questions à vous poser avant de passer aux robots de traite

robotPlus de la moitié des participants au séminaire de traite lors du plus récent World Dairy Expo, qui a eu lieu au début octobre à Madison au Wisconsin, a mentionné son intérêt pour l’installation de robots de traite sur sa ferme. Le professeur Marcia Endres de l’University of Minnesota suggère de se poser les bonnes questions avant de prendre une décision en ce sens. Les voici :

Est-ce que vous ou vos employés aimez travailler avec les vaches?
Les vaches traites dans des systèmes de traite robotisée demandent encore une attention particulière. Les recherches montrent que les producteurs ayant les meilleurs succès aiment travailler avec les vaches et n’ont pas l’attitude d’installer un robot dans l’étable et de laisser les vaches à elles-mêmes. Il n’y a qu’une tâche de moins – la traite – qui est facilitée, vous donnant plus de flexibilité dans votre travail.

Avez-vous la meilleure gestion de ration et d’alimentation?

Comment et quelles vaches sont nourries dans un troupeau muni d’un système de traite robotisée est une des plus importantes clés du succès. Un producteur de lait de la Pennsylvanie a augmenté sa production laitière par vache de 27 à 36 kg (60 à 80 livres) simplement en changeant la formulation de la diète et la gestion de l’alimentation, selon les recommandations de son spécialiste en alimentation robotisée. Il est important d’équilibrer la ration partiellement mélangée qui est servie à la mangeoire pour éviter de diminuer la production moyenne par vache. Puis, ajouter un supplément au robot selon le stade de lactation. La moulée servie au robot doit être appétissante pour attirer les vaches.

Comment est votre étable?
Un bon confort pour les vaches est nécessaire avec tout système de traite. Avec les systèmes de traite robotisée, il est encore plus important que les vaches soient en santé et prêtes à se déplacer vers le robot. Une forte prévalance de boiterie augmentera probablement le nombre de vaches qu’il faudra aller chercher pour amener au robot, ce qui réduit l’efficacité du robot. Il est nécessaire d’avoir une bonne circulation des vaches. Pensez à planifier l’étable pour accomoder les vaches ayant des besoins spéciaux.

Êtes-vous à l’aise avec les équipements?
Ces systèmes sont de haute technologie et sont dispendieux. Si vous apprenez à réparer des petites choses, ça vous aidera à rendre votre système de traite robotisée plus abordable sur le long terme, en plus de réduire le nombre de défaillances et de problèmes affectant l’efficacité du robot. La clé du succès pour les fermes munies de système de traite robotisée est la quantité de lait produit par robot par jour. Les excellentes fermes obtiennent plus de 2268 kg (5000 livres) de lait par jour par robot.

Est-ce que le détaillant est près de votre entreprise?
Pour les réparations majeures et pour l’entretien régulier, il est important d’avoir un bon service de la compagnie. Si le système de traite brise pour une longue période de temps, les choses peuvent vraiment devenir hors de contrôle et créer un déraillement très rapidement.

Aimez-vous les technologies?
Il y a tellement d’informations à propos des vaches que vous pouvez utiliser pour optimiser les performances et la santé. Les compagnies de systèmes de traite robotisée développement de plus en plus d’outils d’aide à la décision qui vous aident à organiser votre journée et qui créent des listes de choses à faire.

Êtes-vous prêt à payer pour les coûts de réparation et de maintenance, en plus de votre prêt?
Des pièces d’équipements sophistiqués nécessitent de l’argent pour entretenir et réparer. Vous ne pouvez pas simplement aller à la quincaillerie du coin pour acheter les morceaux que vous avez besoin.

Avez-vous de fortes habiletés de gestion?
Selon les propos du producteur laitier Doug Kastenschmidt du Wisconsin qui atteint 45 kg (100 livres) de lait par robot par jour : « La gestion fait le lait. Les robots ne font que le récolter! »

Source : Dairy Herd Network

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires