Tyson verse une compensation dans une histoire de cartel

Le géant américain de la transformation alimentaire, Tyson Foods, a versé le plus gros montant donné à ce jour à plusieurs plaignants l’accusant de s’être entendu avec d’autres sociétés sur les prix du poulet pendant plusieurs années.

L’entreprise a accepté de verser 221,5 M$ avec les acheteurs directs et indirects de ses produits  dans le cadre d’un recours collectif, sans toutefois admettre de torts. Les plaignants regroupent des chaînes de restaurants, des supermarchés ou des distributeurs. Ils accusent  plusieurs grands groupes agroalimentaires vendant du poulet aux États-Unis de s’être entendus pour maintenir un prix élevé de la volaille et avoir truqué les appels d’offres.

Un autre géant du secteur, Pilgrim’s Pride, a accepté plus tôt en janvier de verser 75 M$ à plusieurs plaignants pour clore des poursuites similaires à celles contre Tyson Foods. Elle avait aussi payé 110,5 M$ en 2020 en amendes aux autorités américaines pour « restriction de la concurrence » pour trois contrats aux États-Unis. Pilgrim’s Pride est une filiale du premier producteur mondiale de viande, la société brésilienne JBS.

Le ministère américain de la Justice a également engagé en 2020 des poursuites pénales contre dix responsables et salariés de grands producteurs de poulet, dont deux anciens directeurs généraux de Pilgrim’s Pride, pour leur participation à une entente sur les prix de la viande entre au moins 2012 et début 2019.

Source: France agricole

 

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires