Une nouvelle étude démontre l’intérêt de garder les veaux en groupes avant le sevrage

Le logement en groupe est bénéfique pour les veaux.

Une étude chinoise a comparé des veaux élevés en groupes et d’autre élevés en solitaire. Ils ont examiné l’effet de la taille du groupe sur le comportement, la fréquence cardiaque, l’immunité et la croissance des veaux Holstein. Pour cette étude, 132 veaux ont été assignés à l’un des quatre traitements de la naissance à l’âge de 46 jours : veau seul, groupes de trois, de six ou de 12 veaux.

« Dans l'ensemble, notre étude suggère qu'avant le sevrage, les veaux hébergés en groupes présentent des comportements plus naturels, des niveaux d'immunité plus élevés et une consommation d'aliments solides que les veaux solitaires », dit le rapport publié dans ScienceDirect.com.

Voici un résumé des constatations :

• Les veaux logés seuls présentaient plus de roulement de langue que ceux des groupes.

• Les veaux hébergés en groupes ont montré plus de comportements associés à des émotions positives.

• Les concentrations sériques d'IL-2, d'IL-6 et de TNF-? étaient plus élevées chez les veaux logés en groupes que chez les veaux solitaires.

• Une plus grande taille de groupes a induit un stress par contact social et a entraîné une activation immunitaire et une immunité plus élevée.

Pour lire l’article au complet, cliquez ce lien.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires