Moins de légumes de transformation aux États-Unis

Les superficies consacrées aux légumes de transformation aux États-Unis sont en baisse de 9% cette année, comparativement à la saison dernière.

Selon le dernier rapport du département américain de l’Agriculture (USDA), début avril, les transformateurs de légumes ont l’intention de contracter 1,01 million d’acres en 2011. Les entreprises de congélation contractent, cette année, 301 720 acres, soit une baisse de 16%. Les entreprises de cannages également contractent moins, soit 705,350 acres. Il s’agit d’une baisse de 7%. Ainsi, pour 2011, les acréages de pois mange-tout baissent de 17%, de maïs sucré de 10%, de concombre de 1% et de pois verts de 18%.

Le rapport ne mentionne aucune raison pour ces baisses. On peut toutefois assumer que les prix élevés dans le maïs ont incité des producteurs à favoriser cette culture au profit des légumes de transformation.

Quant aux légumes frais, les acréages augmentent de 1% en 2011, par rapport à 2010. Près de 200 000 acres en légumes frais sont prévus pour la prochaine saison de culture. Les acréages ont augmenté pour le chou, la carotte, le maïs sucré et les tomates notamment. Par contre, ceux du pois mange-tout, du chou-fleur, du céleri, du concombre, des laitues et des poivrons notamment ont baissé.

à propos de l'auteur

Journaliste et rédactrice en chef adjointe

Marie-Claude Poulin

Marie-Claude Poulin est journaliste et rédactrice en chef adjointe au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Marie-Claude Poulin

Commentaires