Les grands honneurs pour l’ensileuse à chenilles suspendues de Claas

La Jaguar 960 Terra Trac de Class a remporté la médaille d’or des prix innovations du SIMA de Paris.

Claas vient de soulever le principal obstacle à l’utilisation des chenilles sur les ensileuses, soit de remonter en partie la chenille lors des manœuvres en virage. Un système automatique de protection de la couche végétale en fourrière réduit d’un tiers la surface de contact des chenilles dans les virages afin de préserver les sols et les cultures. Ce système est déclenché au-delà d’un certain angle de braquage. Effectivement, la pression moyenne exercée par la surface restante (environ 60 %) est inférieure à celle d’un ensemble de pneus. Cet arrangement est combiné au gonflage du pneu arrière automatique et constitue un véritable avantage pour la protection des sols. Cette percée technologique dans le domaine des véhicules à chenilles a été atteinte en adaptant les systèmes hydrauliques déjà montés à l’ensemble chenilles suspendues. En fonction du cercle de braquage, la pression hydraulique sur la chenille et les rouleaux de support augmente automatiquement. Seuls les rouleaux de support et l’entraînement arrière du rouleau restent en contact avec le sol. L’unité sur chenilles augmente la longueur de la Jaguar 960 TT d’environ un mètre. Ce nouvel empattement prolongé offre un véritable avantage en ce qui a trait à la maintenance, notamment en offrant un accès facile au casse-maïs.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires