FirstRate pour contrôler l’herbe à poux dans le soya

Dow AgroSciences Canada Inc. a reçu l’homologation de FirstRate pour l’Ontario et le Québec. FirstRate est un nouvel herbicide qui combat les mauvaises herbes à feuilles larges et assure un contrôle exceptionnel de l’herbe à poux dans les champs de soya. L’ingrédient actif de FirstRate est le cloransulam-méthyle, un inhibiteur ALS du groupe 2. Des essais approfondis réalisés depuis 1992 ont établi que FirstRate lutte avec beaucoup d’efficacité contre les mauvaises herbes pendant toute la saison, sans porter atteinte à la culture.

FirstRate est vendu dans des sacs aluminisés qui contiennent 10 petits sachets d’herbicide soluble dans l’eau, chacun d’entre eux suffisant à traiter d’un à deux acres, selon le taux d’application. FirstRate peut s’utiliser seul ou en mélange avec d’autres produits.

FirstRate peut s’appliquer en traitement de prélevée et convient à tous les types de travaux du sol (conventionnel, réduit ou sans travail). FirstRate convient à la plupart des types de sol sans restriction au niveau du pH du sol. En traitement de prélevée, il est homologué pour être utilisé avec Broadstrike Dual, Pursuit ou Dual 960 pour contrôler la petite herbe à poux, la chénopode blanc, l’abutilon et la lampourde glouteron.

Pour les traitements de postlevée, FirstRate peut s’appliquer seul ou mélangé en réservoir avec du Pursuit pour lutter contre la petite herbe à poux (de 4 à 8 feuilles), l’abutilon (de 2 à 4 feuilles), la stramoine commune (2 à 4 feuilles), la grande herbe à poux (4 à 6 feuilles) et la lampourde glouteron (4 à 8 feuilles) dans les champs de soya. Appliqué en postlevée, FirstRate aura de plus un effet résiduel pour le contrôle des mauvaises herbes a feuilles large non émergées.

En plus des recherches de Dow AgroSciences, FirstRate a été mis à l’essai par Agriculture et Agroalimentaire Canada, l’Université de Guelph et par l’Université Laval. Le produit a également été testé à l’échelle commerciale dans le cadre d’essais sur le terrain chez des producteurs en 1998, 1999 et 2000.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Dow AgroSciences Canada

http://www.dowagro.ca/




Commentaires