La Coop fédérée, ses divisions Olymel et Sollio Agriculture et F. Ménard concluent une entente

En vue d'acquérir tous les actifs de l'entreprise F. Ménard dans le secteur du porc et des meuneries

Les directions de La Coop fédérée, de ses divisions Olymel et Sollio Agriculture, ainsi que la direction de F. Ménard annoncent aujourd’hui la
conclusion d’une entente pour l’acquisition de tous les actifs de l’entreprise F. Ménard de l’Ange-Gardien, en Montérégie, au Québec.

Entreprise familiale fondée il y aura bientôt 60 ans par Fulgence Ménard et développée jusqu’à aujourd’hui par des membres de cette famille, F. Ménard est un chef de file du secteur porcin au Québec. L’entreprise qui emploie plus de 1 200 personnes est complètement intégrée et ses activités vont de la génétique à la mise en marché, en passant par l’alimentation, l’élevage, l’abattage, la transformation et la surtransformation. La compagnie affiche une production annuelle de plus de 1,1 million de porcs élevés dans plus de 300 fermes ce qui représente plus de 15% de l’ensemble de la production québécoise.

F. Ménard est également impliquée dans le secteur de la production de volailles, mais ces activités ne font pas partie de la transaction. Cette transaction dont le montant ne sera pas divulgué est soumise à l’approbation du Bureau de la concurrence. D’ici là, les entreprises parties à cette entente poursuivront leurs activités habituelles de manière autonome et ne feront aucun autre commentaire que ceux
contenus dans ce communiqué.

ACTIVITÉS DANS LE SECTEUR DU PORC

Cette transaction comprend l’acquisition des fermes porcines, propriétés de F. Ménard, d’un établissement d’abattage, de découpe et de désossage de porc localisé à l’Ange-Gardien, d’un établissement à St-Jean-sur-Richelieu, d’une usine de surtransformation spécialisée dans la production de bacon située à Henryville, ainsi qu’une importante flotte de transport et finalement deux commerces spécialisés dans le domaine de la boucherie. L’établissement d’abattage et de découpe de l’Ange-Gardien dispose d’une capacité d’abattage hebdomadaire de 25 000 porcs sur un quart de travail. L’usine de surtransformation d’Henryville est en opération depuis 2011 et présente une superficie de 70 000 pi2. Tous ces actifs seront placés sous la gestion d’Olymel s.e.c.

ACTIVITÉS DANS LE SECTEUR DES MEUNERIES
Cette transaction inclut également d’importantes activités de meunerie dont la production annuelle dépasse les 500 000 tonnes métriques. Ces actifs englobent deux meuneries situées respectivement à St-Pie-de-Bagot et à l’Ange-Gardien, ainsi que des installations destinées à l’entreposage et au séchage des grains à Ste-Brigide-d’Iberville.

Commentaires