Le vaccin M+PAC maintenant « À dose flexible »

Montréal (Québec), juin 2002 – Schering-Plough Santé Animale a obtenu l’autorisation de faire figurer la mention « À dose FLEXIBLE » sur l’étiquette de M+PAC, ce qui en fait le premier vaccin contre l’infection à Mycoplasma hyopneumoniae du porc sur le marché à offrir deux régimes posologiques dans une même fiole.

« M+PAC* peut désormais être administré en une seule injection ou en deux », explique Louis Blais, chef du marketing de la division canadienne des produits destinés aux porcs et aux volailles. Auparavant, M+PAC* ne pouvait être administré qu’en deux injections. « Les besoins en vaccination varient selon les producteurs et, parfois, dans un même troupeau, ajoute M. Blais. La dose flexible permettra d’adapter plus facilement les besoins en vaccination contre l’infection à M. hyopneumoniae à un cas particulier. »

« La possibilité de choisir entre deux régimes posologiques à partir d’une seule fiole permettra aux vétérinaires et aux éleveurs de n’entreposer qu’un seul produit au lieu de deux, ce qui réduira le risque de confusion entre deux produits, tout en favorisant une meilleure observance », explique M. Blais.

Le choix d’administrer une dose ou deux dépend des besoins c’est tout aussi efficace.

Le Dr Louis Coulombe, vétérinaire des services techniques chez Schering-Plough Santé Animale, a déclaré qu’une étude soigneusement conçue a permis de prouver l’efficacité de M+PAC* administré en une seule ou en deux injections intramusculaires.

« Plus de 73 % des porcs qui ont reçu M+PAC* en injection unique et 100 % de ceux qui ont reçu M+PAC* en deux injections ont séroconverti », affirme le Dr Coulombe. « Les cotes de lésions pulmonaires moyennes dans tous les groupes de porcs vaccinés étaient meilleures sur le plan statistique que dans le groupe témoin, mais le plus fort taux de réduction, qui s’est situé à plus de 93 %, a été relevé dans le groupe ayant reçu M+PAC* en injection unique. » « La durée de l’immunité avec M+PAC* en injection unique par voie intramusculaire est d’au moins 4 mois », ajoute-t-il. « Le délai d’attente n’est que de 21 jours, ce qui ménage une certaine marge de man?uvre pour les porcs trop maigres et les porcs réformés. »

Posologie recommandée

« Lorsqu’une seule injection est nécessaire, les porcs peuvent recevoir 2 mL de M+PAC* à partir de l’âge de 6 semaines et plus, explique le Dr Coulombe. Lorsqu’un régime posologique en deux injections est préférable, il est fait mention sur l’étiquette du produit que la vaccination peut être effectuée à raison de deux fois 1 mL à 14 jours d’intervalle sur des porcs âgés de 7 à 10 jours et plus. »

Les besoins en vaccination contre l’infection à Mycoplasma hyopneumoniae devraient être déterminés par le vétérinaire suivant l’élevage, mais, de façon générale, le vaccin unidose contre l’infection à Mycoplasma hyopneumoniae est recommandé pour les porcs d’élevage ou les troupeaux provenant d’un fournisseur régulier, les troupeaux ayant fait l’objet d’une bonne ségrégation de la descendance et d’une exposition moindre au risque de maladie. Deux injections peuvent être requises pour les porcs d’élevage ou les troupeaux provenant de fournisseurs multiples ou ayant été exposés à d’autres maladies telles que le SDRP et le virus de la grippe porcine.

M+PAC* est offert en fioles de 50, de 100 et de 250 mL. Depuis sa mise sur le marché en 1997, M+PAC* est devenu un chef de file de la vaccination contre Mycoplasma hyopneumoniae, qui demeure une maladie du porc très coûteuse.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Shering-Plough Santé animale

http://www.sp-animalhealth.com/




Commentaires