Une nouvelle puissance agricole verra le jour sur la Rive-Nord du Saint-Laurent

Ce projet est l’aboutissement d’une intercoopération et d’affinités territoriales qui unissent les coopératives impliquées depuis plusieurs années. Cette fusion en partenariat permettra la création d’un véritable pilier économique en région, avec un chiffre d’affaires de 325 M$, et plus de 2500 membres producteurs agricoles et 13 000 membres consommateurs.

« Notre mission en tant que coopérative est d’assurer la prospérité de ses membres. Nous veillerons maintenant à continuer d’assurer les services qui étaient offerts par les coopératives à leurs membres et à leurs communautés, en plus de leur faire bénéficier au maximum du modèle d’affaires coopératif », a souligné le nouveau président de La Coop Novago, Jean-Nil Laganière.

« La satisfaction de nos membres étant au cœur de cette réflexion, la fusion vise à optimiser les services qui seront offerts, dans des marchés de plus en plus compétitifs et en perpétuelle évolution. La proximité avec nos membres est également une priorité pour notre conseil d’administration, et nous souhaitons être les leaders dans les secteurs dans lesquels nous sommes impliqués », a expliqué monsieur Laganière.

Les ressources humaines étant au cœur du succès des coopératives impliquées dans la fusion, les employés seront une priorité dans La Coop Novago. Notons que le siège social sera situé à Joliette, mais que La Coop Novago privilégiera une administration décentralisée, c’est-à-dire que des activités administratives pourraient avoir lieu dans différents endroits du territoire, pour maximiser la rétention de la main d’œuvre, mais aussi pour assurer une présence partout en région.

À propos de La Coop Novago

Issue de la fusion de quatre coopératives (La Coop Profid’Or, La Coop Agrodor, La Coop Agrivert et La Coop Univert), La Coop Novago prendra forme le 8 avril 2018 avec un chiffre d’affaires consolidé de plus de 325M$. Propriété de plus de 2500 membres sociétaires et 13 000 membres auxiliaires, la majorité de son chiffre d’affaires proviendra du secteur agricole, mais elle opérera également 22 quincailleries et 3 stations-services sous les bannières Unimat, BMR et le Magasin du fermier. Plus de 500 employés travailleront pour la nouvelle entité, dont le territoire couvre les régions de la Capitale-Nationale, la Mauricie, Lanaudière, les Laurentides, l’Outaouais et l’Abitibi et le Témiscamingue ontarien et québécois.

à propos de l'auteur

Commentaires