150e anniversaire de l’enseignement agricole au Canada

La Pocatière (Québec), 27 novembre 2008 – Deux mois après l’annonce de la mise en place d’une structure pour souligner le 150e anniversaire de l’enseignement agricole au Canada, les coprésidents, messieurs Bernard Généreux, maire de la Ville de La Pocatière et André Simard, directeur général de l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) ont procédé au dévoilement du logo et du thème, du site Internet et des incontournables des festivités. La conférence de presse s’est tenue dans la salle François-Pilote du campus de La Pocatière de l’ITA, au coeur des célébrations, en compagnie de nombreux dignitaires et de représentants des médias.

D’entrée de jeu, le maire de La Pocatière s’est dit «particulièrement fier de pouvoir mettre envaleur, par la qualité de l’organisation de ces fêtes, la capacité d’un milieu à se mobiliserpour le faire grandir». Pour sa part, monsieur André Simard a rappelé que « l’ITAd’aujourd’hui prend racine non seulement dans le grand projet de son fondateur l’abbéFrançois Pilote, mais aussi grâce à toutes les personnes qui au fil des décennies ont contribuéà la formation agricole et agroalimentaire dont le rayonnement a dépassé les frontières duQuébec».

Durant l’année 2009, des activités auront lieu à compter du mois de mars et se terminerontavec la fin de semaine de l’action de grâce. Cette période marquera le point culminant del’ensemble des festivités qui se seront échelonnées sur une période de 8 mois. Parmi lesnombreuses activités prévues, on annonce l’ouverture officielle du 150e le 7 mars 2009, parun cocktail relevé lors du Gala de la reconnaissance des agricultrices de la Côte-du-Sud, laprogrammation toute spéciale d’Expo-Poc, le Land Art vivant et une activité inédite : le grandconcert du 150e.

En plus des activités organisées par les comités composés d’une centaine de bénévoles de larégion, des organismes d’envergure nationale profiteront de cette année spéciale pour tenirleurs événements annuels à La Pocatière. Mentionnons entre autres, le congrès de l’Ordredes agronomes du Québec, le colloque de l’Association des technologues en agroalimentaireet la compétition provinciale de l’Association québécoise du cheval canadien qui attirera sansdoute beaucoup d’amateurs.

Ces exemples viennent confirmer les propos de monsieur André Simard qui croit que «ceregard sur le passé contribuera sans aucun doute à mieux se projeter dans l’avenir pourrelever les grands défis qui se présentent». Pour sa part, monsieur Bernard Généreuxdéclarait qu’à «travers la programmation qui se déroulera tout au long de l’année 2009, nousserons à même de constater la vitalité du milieu pocatois».

La période de clôture des festivités n’a pas été choisie sans raison. En effet, le momentcoïncidera exactement avec la date anniversaire de la fondation de la première écoled’agriculture permanente au Canada, soit le 10 octobre 1859. Ces jours serontparticulièrement teintés de fébrilité et ils seront l’occasion d’activités à grand déploiement.

Comme exemples, mentionnons une animation théâtrale hors du commun : la galerie vivantedes fondateurs, le réveil de la Gazette des campagnes…

On promet aussi une grande parade pour clore cette année qui souligne un événement quifut non seulement marquant pour la région kamouraskoise, mais qui eut aussi denombreuses retombées sur l’ensemble du territoire canadien et québécois. Cet événement,qui a eu lieu il y a 150 ans, a fait de la Ville de La Pocatière le chef de file national qu’elle estdevenue aujourd’hui en recherche, en enseignement et en développement agroalimentaire.

Un site web a été mis en ligne au www.lapocatiere150.ca afin de permettre à toute lapopulation de s’informer sur les événements à venir. On y trouvera aussi une foule d’autresrenseignements intéressants sur l’histoire du berceau de l’enseignement agricole canadien.

Le site est également un bon moyen d’en savoir plus pour celles et ceux qui désirents’engager bénévolement dans l’organisation et le succès des fêtes du 150e anniversaire del’enseignement agricole au Canada. L’année 2009 s’annonce haute en couleurs.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Institut de technologie agroalimentaire, campus de La Pocatière
http://www.ita.qc.ca

Commentaires