23 millions pour l’avancement du secteur agricole et agroalimentaire du Québec

Québec (Québec), 8 novembre 2004 – L’honorable Andy Mitchell, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada, a annoncé l’octroi d’un financement annuel de 23 millions de dollars qui sera versé pendant cinq ans au Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec et au Fonds québécois d’adaptation des entreprises agroalimentaires (FQAEA). Cette mesure prise dans le cadre du Programme pour l’avancement du secteur canadien de l’agriculture et de l’agroalimentaire (PASCAA) vise à favoriser la réalisation de nouveaux projets qui profiteront au secteur de la production et de la transformation du Québec et qui augmenteront sa capacité de résoudre des problèmes courants et émergents.

« Je suis heureux que le gouvernement du Canada appuie ces deux organismes méritants, a déclaré le ministre Mitchell. Ils aideront les producteurs et transformateurs québécois à relever les nouveaux défis et à saisir les nouvelles occasions du marché agroalimentaire international d’aujourd’hui. »

Le PASCAA succède au Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR). Ce nouveau programme quinquennal d’une valeur de 255 millions de dollars a été lancé le 7 avril 2004 dans le but d’aider le secteur agricole et agroalimentaire du Canada à saisir de nouvelles occasions de marché.

Dans le cadre du PASCAA, les conseils sectoriels situés dans chaque province et territoire continueront de jouer un rôle central dans l’exécution de projets régionaux du domaine agricole et agroalimentaire. Le montant annuel de base de 25 millions de dollars qui était alloué aux conseils dans le cadre du FCADR passera à 27,3 millions de dollars dans le cadre du PASCAA, à la suite des commentaires reçus l’an dernier au cours des consultations exhaustives tenues avec le secteur.

Au Québec, le financement du PASCAA est accordé au Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec et au Fonds québécois d’adaptation des entreprises agroalimentaires, tous deux chargés d’exécuter le PASCAA dans la province.

Au cours des cinq prochaines années, le Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec gérera un budget annuel de 3,1 millions de dollars alors que le Fonds québécois d’adaptation des entreprises agroalimentaires administrera un budget annuel de 1,5 million, pour un total de 4,6 millions de dollars. Ces conseils pourront également avoir accès à des fonds supplémentaires en entreprenant des projets visant des bénéfices collectifs en collaboration avec d’autres conseils et des organismes nationaux.

« J’ai bon espoir que le financement annoncé aujourd’hui aidera les conseils sectoriels à poursuivre leur tradition qui consiste à faciliter l’exécution d’une large gamme de projets régionaux, a ajouté le ministre Mitchell. Ces investissements contribueront à soutenir les producteurs et leurs collectivités à l’échelle du Canada afin qu’ils puissent connaître un avenir rentable et durable. »

« Il ne fait aucun doute que le PASCAA sera bien géré par le Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec, un organisme administré principalement par des producteurs, a dit M. Pellerin, président de cet organisme. Le financement appuiera de façon efficace des projets adaptés aux besoins particuliers du secteur agricole et agroalimentaire du Québec. »

« Le PASCAA est remarquablement innovateur, a expliqué Monsieur Lambert, président du Fonds québécois d’adaptation des entreprises agroalimentaires, en ce sens que non seulement il invite le secteur de la transformation des aliments à établir un partenariat visant le développement grâce à des projets avant-gardistes, mais qu’il cherche également à obtenir la contribution de ce secteur à l’élaboration d’une future politique en matière d’agriculture et d’agroalimentaire. »

Le Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec a été créé en vue de faciliter l’adaptation et le développement de l’agriculture au Québec, en encourageant les agriculteurs à prendre en main leur propre avenir. Le Fonds québécois d’adaptation des entreprises agroalimentaires favorise l’adaptation et le développement du secteur de la transformation agroalimentaire et il appuie des projets innovateurs découlant de la transformation de produits agricoles canadiens.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec ou le Fonds québécois d’adaptation des entreprises agroalimentaires, sur d’autres conseils sectoriels ou sur le PASCAA, veuillez consulter le site suivant : www.agr.gc.ca/pascaa.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec (CDAQ)
http://www.cdaq.qc.ca/

Fonds québécois d’adaptation des entreprises agroalimentaires (FQAEA)
http://www.fqaea.qc.ca/

Commentaires