43e assemblée annuelle de la Fédération des producteurs de porcs

Saguenay (Québec), 12 juin 2009 – Au moment où élus et délégués étaient réunis en assemblée générale annuelle à Saguenay, la décision tant attendue pour une nouvelle convention de mise en marché des porcs par la Régie des Marchés agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ) a été rendue.

Selon la RMAAQ, cette nouvelle convention favorisera la gestion efficacede la production porcine au Québec. « Les différentes dispositions de laconvention confirment à la Régie l’instauration d’une nouvelle dynamique dansce secteur d’activité où les liens d’affaires entre les producteurs et lesacheteurs et entre la Fédération et les acheteurs sont resserrés, ce qui nepeut qu’être bénéfique à l’ensemble de la filière. »

Cette nouvelle convention sera effective à partir du 7 septembre 2009 etelle sera en vigueur pour les quatre prochaines années.

Pour celui qui a été réélu par acclamation, c’est un grand moment « Depuisle début nous travaillons à une convention négociée, a souligné M. Jean-GuyVincent, président de la FPPQ. La décision rendue reflète l’esprit avec lequelle travail a été fait et nous en sommes très heureux ».

Cette nouvelle convention représente un changement historique pour laproduction porcine puisque, pour la première fois, tous les partenaires de lafilière ont saisi l’importance d’être ensemble pour faire face à l’avenir.Tout comme les producteurs, les abattoirs, transformateurs et partenairesd’affaires ont un objectif commun : la réussite.

43e Assemblée générale
Les producteurs ont profité de la présence de ministre du Revenu nationalet ministre d’Etat à l’agriculture Jean-Pierre Blackburn pour le remercier desavances octroyées par le biais du programme de paiements anticipés. Ils luiont également rappelé que la crise financière n’est pas finie et qu’une aidesupplémentaire devrait être accordée pour chaque porc vendu afin de compenserpour les pertes encourues avec la grippe A H1N1. De plus, les producteursdemandent que les remboursements des sommes prêtées dans le cadre du programmede paiements anticipés (PPA) s’échelonnent sur 10 ans et qu’une nouvelleavance de secours pour la campagne agricole en cours soit octroyéeimmédiatement.

Comme à chaque année, l’assemblée s’est tenue dans l’une des 12 régionsoù il y a de la production porcine. « C’est avec plaisir que nous accueillonsl’assemblée de la FPPQ dans notre région, commente M. Guy Doré, président dusyndicat régional du Saguenay-Lac-St-Jean. La production porcine auSaguenay-Lac-St-Jean a connu des moments difficiles comme partout ailleursmais elle est toujours vivante et nous en sommes très fiers! »

En conclusion, l’avenir semble plus rassurant. Cette nouvelle conventionamenuise l’incertitude dans l’industrie. Même si tous les problèmes ne sontpas réglés, les producteurs reconnaissent la nécessité d’avoir une filièreporcine québécoise forte et efficace.

A propos de la FPPQ
La Fédération des producteurs de porcs du Québec représente les intérêtsde 3 900 producteurs, répartis dans 12 syndicats régionaux. Les producteursproduisent plus de 7,5 millions de porcs annuellement et génèrent desretombées économiques de plus de 1,5 milliard de dollars dont bénéficienttoutes les régions de la province. Au Québec, la production porcine emploie 24000 personnes. 60 % de la production porcine est exportée vers plus de 75pays.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ)
http://www.rmaaq.gouv.qc.ca/

Ressources naturelles Canada
http://www.rncan.gc.ca/

Commentaires