81 millions de $ pour Olymel

Montréal (Québec), 11 février 2003 – En présence du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, M. Maxime Arseneau, du président de la Coopérative fédérée de Québec, M. Paul Massicotteet du président-directeur général d’Olymel, M. Réjean Nadeau, le président deSGF Soquia, M. Yves Milord, annonce un investissement additionnel de25 millions de dollars dans Olymel, portant ainsi sa participation de 17 % à22,57 %. Pour sa part, la Coopérative fédérée de Québec y investit 11 millionsde dollars. Ces investissements permettront à Olymel de réaliser des projetstotalisant 81 millions de dollars.

Projet de modernisation des usines d’Olymel
Le premier projet d’Olymel consiste à moderniser plusieurs de ses usines afin de les rendre encore plus efficaces ; citons, entre autres, les usines de St-Valérien, de Princeville et de Vallée-Jonction. Conséquemment, Olymelprocède à l’installation d’équipements à la fine pointe de la technologie,principalement en matière d’abattage et de coupe de porc. En particulier,l’usine de Vallée-Jonction bénéficie de travaux majeurs qui consistent en larefonte complète de sa ligne d’abattage. D’autre part, l’ajout d’un quart detravail supplémentaire à l’usine de St-Simon permet la création de 190emplois. Ces travaux lui permettront de maximiser l’efficacité de ses usineset de favoriser le développement des exportations.

Participation de 50 % dans les Aliments Prince
Olymel confirme son partenariat à part égale avec Groupe Brochu dans lefabricant nord-américain de bacon, Aliments Prince et ses sociétésapparentées. Cette prise de participation dans Aliments Prince et ce nouveaupartenariat avec le Groupe Brochu se veulent une réponse stratégique toutequébécoise qui permettra de consolider des relations d’affaires et d’ouvrirtout grand le marché nord-américain du bacon. Cette nouvelle alliancen’affectera en rien l’autonomie opérationnelle d’Aliments Prince.

Le ministre Arseneau s’est dit très satisfait de la décision de la SGFqui permet aux Québécois de s’associer à l’un des fleurons de l’industrieagroalimentaire du Québec. « La transformation alimentaire constitue le plusimportant employeur du secteur manufacturier québécois et connaît actuellementune croissance inégalée. Cette performance est redevable à des entreprisescomme Olymel qui est un chef de file dans ce domaine. Cet investissementcontribue assurément à notre enrichissement collectif », a soutenu M. Arseneau.

« Par cet investissement, nous réitérons notre confiance envers laCoopérative fédérée de Québec au sein de laquelle Olymel est un pivot dedéveloppement économique dans un créneau agroalimentaire où le Québec disposedéjà d’une avance intéressante », a déclaré M. Yves Milord, président de SGFSoquia.

Cette participation additionnelle de la SGF Soquia dans Olymel, a affirmépour sa part M. Paul Massicotte, président de la Coopérative fédérée deQuébec, s’inscrit dans la planification stratégique de cette dernière,fortement axée sur une croissance soutenue de l’entreprise. « Olymel anticipeau cours des prochaines années, une bonne croissance de ses opérations, grâced’une part à ses ventes de produits à valeur ajoutée à l’échelle canadienne etd’autre part, grâce à ses activités d’exportations sur les marchés mondiaux. »

« Ces nouveaux investissements sont essentiels pour soutenir notrecroissance et renforcer notre position dans le marché. Tous ces travaux demodernisation de nos usines nous permettent de demeurer à l’avant-garde de latechnologie et de satisfaire nos clientèles les plus exigeantes, en leurassurant que nous respectons les plus hauts standards de qualité, » a déclaréM. Réjean Nadeau, président-directeur général d’Olymel.

Leader canadien sur la scène nationale et internationale, Olymel s.e.c.abat, transforme et met en marché des produits de viandes de porc et devolaille. Ses produits se retrouvent partout au Canada ainsi que dans plus dequarante pays dans le monde. Détenue par la Coopérative fédérée de Québec etSGF Soquia, elle a enregistré un chiffre d’affaires de 1,7 milliard de dollarspour l’année financière se terminant le 31 octobre 2002. De plus, elle emploieplus de 9 000 employés répartis dans 18 usines au Québec, en Ontario et enAlberta, abat et transforme hebdomadairement 125 000 porcs, 1 500 000 pouletset 80 000 dindons.

SGF Soquia est une filiale de la Société générale de financement duQuébec. La mission de la SGF est de mettre en oeuvre des projets dedéveloppement économique en coopération avec des partenaires et dans desconditions de rentabilité normale. Depuis sa restructuration en 1998, la SGF agénéré des investissements de 10,6 milliards de dollars et créé plus de 56 000emplois directs et indirects. Au 31 décembre 2001, l’actif consolidé de la SGFdépassait les 3 milliards de dollars. La SGF compte 65 partenairesinternationaux exploitant des établissements au Québec.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Coopérative Fédérée de Québec
http://www.coopfed.qc.ca/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.agr.gouv.qc.ca/

Olymel
http://www.flamingo.qc.ca/

Société générale de financement (SGF)
http://www.sgfqc.com

Commentaires