90 % des Québécois veulent un étiquetage obligatoire des OGM

Montréal (Québec), 21 septembre 2001 – Greenpeace dévoile un sondage(*) qui démontre l’appui massif des Canadiens et des Québécois au droit de savoir ce qu’ils mangent. Ils sont également en faveur du projet de loi C-287(xx) sur l’étiquetage obligatoire des OGM qui sera soumis au vote, cet automne, à la Chambre des communes.

« Sans équivoque et dès maintenant, les Canadiens veulent un étiquetage obligatoire des aliments contenant des OGM. De plus, ils s’attendent à ce que leurs députés votent en faveur du projet de loi C-287 », affirme Eric Darier, responsable de la campagne OGM pour Greenpeace.

« Il est du devoir du ministre de la Santé, monsieur Allan Rock, de faire étiqueter les produits contenant des OGM parce que les risques pour la santé sont méconnus à ce jour. » L’adoption du projet de loi C-287 placerait le Canada parmi les 35 pays qui ont ou auront bientôt un étiquetage obligatoire des OGM.

95 % des Canadiens affirment avoir le droit de savoir si leurs aliments contiennent des OGM, (97,5 % au Québec). 73 % des Canadiens sont fortement en faveur du projet C-287, et 22 % sont plutôt en faveur. Seulement 2,6 % des Canadiens s’y opposent (0,4 % au Québec). 87 % des Canadiens veulent l’étiquetage obligatoire (89,9 % au Québec) contre 12 % en faveur de l’étiquetage volontaire (9,6 % au Québec).

« L’industrie de la biotechnologie sait pertinemment que les Canadiens veulent l’étiquetage obligatoire maintenant. C’est pour cela que le gouvernement a rendu public son projet d’étiquetage volontaire « bidon » en août, avant le vote sur le projet de loi C-287. Ce sondage confirme une fois de plus que c’est l’étiquetage obligatoire que les gens veulent et non pas l’étiquetage volontaire », de conclure Eric Darier.

(*) Le sondage a été réalisé par la firme Centre de recherche Décima pour Greenpeace. Il a été mené auprès de 2 022 Canadiens, entre le 20 et le 29 août 2001 . La marge d’erreur est de 2,2 pour cent 19 fois sur 20.

(xx) Le projet de loi C-287 est parrainé par le député Libéral Charles Caccia et reçoit l’appui de députés des différents partis politiques.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Greenpeace Canada

http://www.greenpeacecanada.org/

Commentaires