AAC et DNA LandMarks annoncent le déploiement d’efforts communs pour la recherche sur les marqueurs génétiques

Ottawa (Ontario), 13 octobre 2006 – Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et la DNA LandMarks Inc. ont annoncé qu’ils déploieront des efforts communs en vue de développer des marqueurs génétiques pour améliorer les cultures de Brassica comme le canola, le chou et le brocoli. Le projet comprendra une étude sur les polymorphismes de nucléotides simples (PNS), ces petits changements génétiques qui peuvent survenir dans une séquence d’ADN et modifier les plantes. On veut ainsi accroître et améliorer les cultures et les variétés de plantes Brassica pour le secteur agricole du Canada.

« Des partenariats comme celui avec la DNA LandMarks, l’industrie des cultures de Brassica et la collectivité scientifique internationale montrent encore une fois que le nouveau gouvernement du Canada est déterminé à bâtir un avenir solide pour les agriculteurs canadiens et leurs familles, a déclaré l’honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé. Des projets de recherche de ce genre confirment que le Canada restera un chef file sur le plan de l’amélioration des produits agricoles. »

Grâce à ces travaux de recherche, on prévoit entre autres les résultats suivants :

  1. Une séquence complète de marqueurs PNS pour les cultures de Brassica;
  2. Des marqueurs génétiques pour les gènes responsables des caractères de qualité et agronomiques clés;
  3. L’adoption de la technologie des marqueurs PNS des végétaux de type Brassica par l’industrie de la culture du canola;
  4. Une méthodologie pour déterminer la variation moléculaire du nouveau matériel génétique, soit les cellules germinales responsables de la transmission des caractères héréditaires.

« La portée du projet permettra au secteur des espèces Brassica de réaliser des progrès importants sur le plan génétique à un rythme accéléré, a déclaré M. Joachim Richert, président-directeur général de la DNA LandMarks. Nous sommes très heureux que presque tous les grands programmes de R-D sur les végétaux de type Brassica dans le monde aient décidé de mettre leurs efforts en commun. »

Agriculture et Agroalimentaire Canada et la DNA LandMarks fournissent les installations, l’équipement, le personnel et une expertise établie dans le séquençage de l’ADN à grande échelle des espèces Brassica et dans le développement des marqueurs génétiques pour ces cultures.

Les autres partenaires comprennent les suivants : Bayer Crop Science AG, de l’Allemagne; Bejo Zaden BV, des Pays-Bas; Cargill Ltd., du Canada; Dow AgroSciences Canada Inc., du Canada; l’université agricole de Huazhong, en Chine; KWS SAAT AG, de l’Allemagne; la société Monsanto, des États-Unis; Nickerson International Research GEIE, de France; Pacific Seeds Pty Ltd, de l’Australie; Pioneer Hi-Bred Production Ltd, du Canada; RAPOOL-Ring GmbH, de l’Allemagne; Svalöf Weibull AB, de Suède.

Le financement du projet provient essentiellement des apports en espèces des partenaires et du Programme de partage des frais pour l’investissement d’AAC. La DNA LandMarks est une filiale de la BASF Plant Science.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

DNA LandMarks
http://www.dnalandmarks.ca/

Commentaires