AAC finance la nouvelle Agence canadienne d’identification des animaux d’élevage

Ottawa (Ontario), 16 juin 2005 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Andy Mitchell a annoncé qu’un montant pouvant atteindre 529 600 $ avait été affecté à l’Agence canadienne d’identification des animaux d’élevage (ACIAE), créée récemment. Les fonds faciliteront la mise en place par l’ACIAE d’un système de suivi et de retraçage des animaux d’élevage de plusieurs espèces.

« L’ACIAE mettra à profit le succès de l’Agence canadienne d’identification du bétail et, en suivant le déplacement des animaux, permettra au Canada de gérer les maladies animales qui se déclarent chez plusieurs espèces », explique le ministre Mitchell. « Comme le prévoit son mandat, l’ACIAE adoptera une approche nationale, ce qui lui permettra de réagir efficacement en cas de maladie animale importante ou de problème lié à la salubrité des aliments. L’Agence appuiera ainsi nos efforts visant à produire des aliments salubres, de haute qualité. »

L’ACIAE, qui représente toutes les associations canadiennes importantes de producteurs d’animaux d’élevage, a pour mandat de dispenser des services de suivi et de retraçage des animaux d’élevage de plusieurs espèces. Sept importantes associations d’éleveurs, le Conseil des viandes du Canada et l’Association canadienne des médecins vétérinaires sont représentés au conseil de direction de l’ACIAE à titre de membres votants. AAC et l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) ont tous les deux des représentants qui siègent au conseil à titre de membres d’office, et les provinces et les territoires ont également été invités à Ltre représentés par des membres d’office.

« La vision stratégique de l’ACIAE consiste à mettre en place un système de suivi des animaux qui donnera aux producteurs canadiens un avantage concurrentiel considérable et qui fera du Canada le seul pays au monde doté d’un système national intégré complet », affirme Keith Flaman, membre de l’Association Holstein du Canada et président du conseil de l’ACIAE.

« L’ACIAE établira des normes nationales d’observation et d’application des données de suivi et de retraçage des animaux pour ses organisations membres », indique Michael Dexter, le directeur nouvellement nommé de l’ACIAE. « L’ACIAE constituera également un forum de discussion sur les problèmes liés à la santé animale et à la salubrité qui touchent toutes les espèces ainsi que sur les possibilités d’initiatives de recherche conjointes. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence d’identification du bétail canadien (ACIB)
http://www.cattle.ca/CCIA/

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires