Accord entre le Canada et l’ÎPÉ pour l’écoulement des excédents

Ottawa (Ontario), 21 mars 2001 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a annoncé que les gouvernements du Canada et de l’Île-du-Prince-Édouard se sont entendus aujourd’hui sur les conditions de l’octroi d’une aide fédérale de 14,1 millions de dollars pour les producteurs de pommes de terre de l’Î.-P.-É.

Selon l’accord, une somme de 12,6 millions de dollars permettra d’écouler les excédents de pommes de terre en faisant appel à des moyens écologiques, et une somme de 1,5 million ira au transport des tubercules excédentaires destinés aux banques alimentaires du pays.

L’aide sera distribuée aux producteurs par l’entremise du P.E.I Potato Board. Ce dernier est chargé d’administrer l’écoulement des excédents et recevra des fonds additionnels à cette fin.

« Le gouvernement du Canada reconnaît l’urgence pour les agriculteurs de l’Île de continuer d’écouler les surplus de pommes de terre de manière écologique et notre entente fait en sorte que cela est possible », a déclaré M. Vanclief.

M. Vanclief a annoncé, le 6 mars, que le gouvernement du Canada accorderait une aide financière aux producteurs pour l’écoulement des excédents qu’ils ont accumulés à cause des restrictions américaines à l’importation des pommes de terre de l’Î.-P.-É. Les États-Unis ont imposé ces restrictions le 31 octobre 2000 après que le gouvernement du Canada eut mis en place des mesures pour empêcher la propagation de la galle verruqueuse décelée dans un seul champ et en ait avisé les autorités américaines. Depuis, le gouvernement du Canada met tout en oeuvre pour montrer aux États-Unis que les mesures de contrôle canadiennes se fondent sur de solides principes scientifiques et qu’il a en main de nombreuses preuves scientifiques pour justifier la levée des restrictions américaines.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires