Aide fédérale pour l’industrie canadienne du vin de fruit

Toronto (Ontario), le 6 mars 2000 – Les producteurs et transformateurs canadiens de fruits espèrent boire à la coupe de la réussite après avoir reçu la somme de 84 000 dollars du gouvernement fédéral pour encourager la croissance de l’industrie canadienne du vin de fruit.







Les producteurs d’un bout à l’autre du pays ont discuté, depuis plusieurs années, des avantages qu’il y aurait à mettre sur pied une industrie nationale.


La députée de Burlington, Mme Paddy Torsney, a en effet annoncé la nouvelle aujourd’hui au nom du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief. La somme sera versée à l’association Fruit Wines of Canada par l’entremise du programme Commerce agroalimentaire 2000 (CA 2000).

« Le gouvernement du Canada appuie les efforts déployés par les producteurs de vin de fruit en vue de former une nouvelle industrie nationale, a déclaré Mme Torsney. Cette initiative aidera le secteur canadien des aliments et des boissons à élargir ses activités et donnera au vin de fruit canadien un accès à de nouveaux marchés, ici et à l’étranger. »

Presque toutes les provinces produisent du vin de fruit. Les producteurs d’un bout à l’autre du pays ont discuté, depuis plusieurs années, des avantages qu’il y aurait à mettre sur pied une industrie nationale, et certains producteurs fruitiers se sont montrés très intéressés à se lancer dans la production de vin de fruit à titre d’activité agricole à valeur ajoutée.

L’aide accordée par le gouvernement du Canada viendra appuyer la création d’une organisation nationale de producteurs de vin de fruit et des organisations régionales ou provinciales connexes. L’organisme se chargera ensuite d’établir des normes nationales en matière de vin de fruit, d’élaborer un processus d’homologation et de vérification, de concevoir un logo d’homologation de la qualité et de mettre au point une stratégie de commercialisation de produits génériques pour répondre aux besoins nationaux et internationaux. De plus, une analyse comparative dressera le portrait actuel de l’industrie. L’objectif à long terme consiste à faire connaître les vins de fruit canadiens, à provoquer une demande auprès des consommateurs ainsi qu’à aider les producteurs à accroître leurs ventes, autant sur la scène nationale qu’internationale.

Le programme CA 2000, créé en 1996, vise à aider l’industrie canadienne de l’agroalimentaire à augmenter ses ventes de boissons et de produits agricoles et alimentaires sur les marchés étrangers et nationaux.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires