Aide financière fédérale pour le secteur coopératif

Ottawa (Onatrio), 21 février 2002 – Le gouvernement du Canada fournira une aide de près d’un million de dollars au secteur canadien des coopératives agricoles pour assurer sa compétitivité et sa viabilité à long terme.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a annoncé l’octroi de cette aide financière devant la Coopérative fédérée de Québec, un regroupement de coopératives appartenant à 37 000 agriculteurs.

Les fonds serviront à mener à bien trois activités prioritaires : trouver des solutions au problème de capitalisation des coopératives, mettre au point des modèles de gestion et de leadership pour les conseils d’administration et les dirigeants des coopératives. Enfin, soutenir le déploiement d’efforts de promotion, de renseignements et de ressources pour sensibiliser davantage le secteur coopératif, les vulgarisateurs et les professionnels de l’agriculture aux marchés à créneaux et à l’innovation.

L’aide financière, qui totalise 968 000 dollars, provient du Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR). Depuis 1995, le FCADR a investi plus de 400 millions de dollars pour aider le secteur agricole et agroalimentaire et les collectivités rurales du pays à s’adapter aux nouvelles réalités commerciales.

Le secteur coopératif utilisera cet argent pour mettre en oeuvre la deuxième phase d’un projet visant à favoriser la prospérité des coopératives agricoles du Canada.

« Cette initiative aidera à renforcer et à améliorer la compétitivité des coopératives qui jouent un rôle très important en faisant le lien entre les producteurs et le marché de détail, a expliqué M. Vanclief. Dans cette ère où les exigences des consommateurs sont de plus en plus élevées, il importe que tous les maillons de la chaîne de production travaillent en harmonie pour mieux satisfaire à ces exigences. »

Le FCADR a versé 490 000 dollars au Conseil canadien de la coopération et à la Canadian Co-operative Association pour la première phase du projet, qui a pris fin en août 2001. Cette phase a aidé le secteur des coopératives à effectuer des recherches sur la façon de promouvoir sa croissance. Le secteur est parvenu ainsi à déterminer le type d’aide technique dont il a besoin pour créer une nouvelle génération de coopératives. En outre, il a établi un plan d’action pour stimuler sa croissance et devenir plus compétitif.

Le secrétaire d’État au Développement rural et à l’Initiative fédérale de développement économique dans le Nord de l’Ontario, l’honorable Andy Mitchell, s’est dit heureux de l’annonce.

« Ce projet s’inspire des leçons de l’Initiative du secteur canadien des coopératives, une activité financée par le FCADR. Il créera des possibilités économiques pour les agriculteurs et les collectivités rurales dans le contexte commercial changeant d’aujourd’hui », a souligné M. Mitchell.

« Ce projet va dans le sens de l’élément renouvellement du Cadre stratégique agricole, dont le but est de faire en sorte que les membres du secteur, et plus particulièrement les agriculteurs, disposent des outils nécessaires pour devenir encore plus compétitifs », a ajouté M. Vanclief.

La croissance soutenue et la prospérité du secteur agricole et agroalimentaire canadien représentent l’un des objectifs clés du Cadre stratégique agricole dont les ministres canadiens de l’agriculture ont convenu en principe l’an dernier à Whitehorse (Yukon). Au cours de leur réunion annuelle à cet endroit, les ministres se sont mis d’accord pour élaborer ensemble un plan d’action qui fera du Canada le chef de file mondial de la salubrité alimentaire, de la production écologique et de l’innovation.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Coopérative Fédérée de Québec

http://www.coopfed.qc.ca/

Commentaires