Aide pour l’avancement du secteur agricole et agroalimentaire de l’Alberta

Nisku (Alberta), 26 novembre 2004 – L’honorable Anne McLellan, vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a annoncé au nom de l’honorable Andy Mitchell, ministre de l’Agriculture et Agroalimentaire, l’octroi d’un financement quinquennal de 25,1 millions de dollars à l’Agriculture and Food Council of Alberta (AFC). Cette mesure prise dans le cadre du Programme pour l’avancement du secteur canadien de l’agriculture et de l’agroalimentaire (PASCAA) permettra au conseil de contribuer à la réalisation de nouveaux projets qui profiteront au secteur de la production et de la transformation de l’Alberta et qui augmenteront sa capacité de résoudre des questions courantes et émergentes.

« Au nom du ministre Mitchell, je me réjouis que le gouvernement fédéral soutienne le travail extraordinaire de l’Agriculture and Food Council en ouvrant de nouvelles possibilités aux producteurs et à d’autres intervenants du secteur agroalimentaire de l’Alberta », a déclaré Anne McLellan, vice-première ministre.

Le PASCAA remplace le Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR). Ce nouveau programme quinquennal d’une valeur de 255 millions de dollars a été lancé le 7 avril 2004 dans le but d’aider le secteur agricole et agroalimentaire canadien à se positionner en vue de saisir de nouvelles occasions de marché.

Dans le cadre du PASCAA, les conseils sectoriels situés dans chaque province et territoire continueront de jouer un rôle central dans l’exécution de projets régionaux du domaine agricole et agroalimentaire. Le montant annuel de base de 25 millions de dollars qui était alloué aux conseils dans le cadre du FCADR passera à 27,3 millions de dollars dans le cadre du PASCAA, à la suite des commentaires reçus l’an dernier au cours des consultations exhaustives tenues avec le secteur.

En Alberta, les fonds du PASCAA sont attribués à l’Agriculture and Food Council of Alberta (AFC), le conseil responsable de la prestation régionale du PASCAA dans la province. Les cinq prochaines années, l’AFC gérera une allocation annuelle du PASCAA de 5,02 millions de dollars. Le conseil pourra également disposer de fonds additionnels en réalisant des projets qui visent des bénéfices collectifs avec la collaboration d’autres conseils et associations nationales.

« J’ai bon espoir que le financement annoncé aujourd’hui aidera les conseils sectoriels à poursuivre leur tradition qui consiste à favoriser l’avancement du secteur et l’enrichissement des collectivités régionales », a déclaré le ministre Mitchell. « Ensemble, ces investissements contribueront à soutenir les producteurs et leurs collectivités à l’échelle du Canada afin qu’ils puissent connaître un avenir rentable et durable. »

Art Froehlich, président de l’AFC, a déclaré : « Notre conseil agroindustriel de 29 membres est heureux d’accepter la responsabilité et les défis qui accompagneront l’administration du nouveau PASCAA au cours des cinq prochaines années. Avec notre vaste base de représentation du secteur, nos nombreux partenaires et alliances financières au Canada, nous nous emploierons activement à investir les fonds du PASCAA pour concourir à l’avancement du secteur. Notre objectif est d’accélérer le rythme de la diversification agroindustrielle et d’élargir la base de recettes par la croissance et la stabilité de tous les secteurs ».

Créé en 1993, l’AFC est constitué de représentants de tous les maillons de la chaîne de valeur de l’industrie agroalimentaire. Il constitue un catalyseur qui aide le secteur agroalimentaire de l’Alberta à accroître sa part des marchés mondiaux de l’alimentation, de l’agriculture et du négoce agricole; à améliorer la gestion des ressources renouvelables et celle de l’environnement; ainsi qu’à élargir la vision des membres du secteur tout en rehaussant leurs compétences et leur qualité de vie.

Pour plus d’information sur l’AFC, sur d’autres conseils sectoriels ou sur le PASCAA, consultez le site www.agr.gc.ca/pascaa.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture and Food Council de l’Alberta
http://www.agfoodcouncil.com/

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires