Approbation du programme d’assainissement proposé par Alex Couture inc.

Sainte-Marie (Québec), 15 mars 2002 – Le programme d’assainissement approuvé par le ministère de l’Environnement (MENV), le 20 novembre 2001, reste le meilleur garant des gains environnementaux attendus par les citoyens et citoyennes résidant à proximité de l’usine Alex Couture ou dans les zones résidentielles avoisinantes, à Lévis.

C’est en ces termes que le ministère de l’Environnement du Québec a réagi
aujourd’hui à l’avis de santé publique émis par la Direction de la santé

publique de la région Chaudière-Appalaches, concernant les émissions
d’odeurs provenant de l’usine Alex Couture. Rappelons que cet avis de
santé recommande essentiellement :


  • l’application de mesures permettant d’assurer le suivi de la qualité de l’air ambiant à l’extérieur de la propriété d’Alex Couture inc., à partir de données enregistrées de manière continue;

  • La mise en place d’une technologie à l’usine afin de rencontrer le plus rapidement possible un seuil de concentration-odeur de 1 degré d’odeur par mètre cube (1 u.o/m3) à l’extérieur du terrain de l’usine.

Suivi de l’air ambiant

Dans le contexte de l’approbation du programme d’assainissement proposé par
l’entreprise Alex Couture inc., le MENV prévoit déjà effectuer le suivi de
la qualité de l’air ambiant, tel que recommandé dans l’avis de santé. En

effet, le Ministère réalisera un suivi des émissions de sulfure d’hydrogène
(H2S) ou de soufres réduits totaux (SRT) dans l’air ambiant, par
l’installation de deux postes d’échantillonnage (l’un près des biofiltres,
l’autre à l’intérieur d’une zone résidentielle avoisinante). Une station
météorologique complétera les équipements déjà en place, qui assureront
l’acquisition de données sur une base continue, afin de vérifier le respect
des critères d’air ambiant pour les paramètres contrôlés. Ce suivi de la
qualité de l’air ambiant débutera en mai.

Révision réglementaire

Le ministère de l’Environnement révise actuellement son approche
réglementaire en matière de qualité de l’atmosphère. Dans ce contexte, il
prendra acte de la recommandation de la Direction de la Santé publique.

Le programme d’assainissement

De son côté, la mise en oeuvre du programme d’assainissement de l’usine
Alex Couture inc. va bon train. Ainsi :


  • l’autorisation pour l’installation d’une nouvelle surface de biofiltration de 625 m2 a été délivrée le 17 janvier 2002;

  • l’autorisation pour la mise en service d’un premier épurateur thermique a été délivrée le 22 janvier 2002;

  • l’allongement de l’aire de réception pour permettre d’accueillir, toutes portes fermées, les camions les plus longs est réalisé;

  • le remplacement du matériel filtrant des biofiltres existants est complété sur quatre biofiltres (le remplacement sur les deux derniers biofiltres sera complété au plus tard le 1er juin 2002).

Lorsque ces nouveaux équipements prévus au programme d’assainissement
seront pleinement opérationnels, au début de l’été 2002, ils constitueront
des mesures efficaces d’atténuation des odeurs, tel que le recommande
l’avis formulé par la Direction de la santé publique de
Chaudière-Appalaches.

De plus, un Comité de suivi de ce programme d’assainissement, présidé par
le directeur régional du Ministère, a été créé. Il s’est réuni à deux
reprises, le 29 janvier et le 5 mars. Ces rencontres ont permis de
constater que l’entreprise répond, jusqu’à présent, à l’ensemble des
engagements pris dans le cadre du programme d’assainissement.

Gains environnementaux

Le programme d’assainissement de l’entreprise Alex Couture inc. est entré
pleinement dans sa phase de réalisation. Ce programme comporte les
meilleures garanties de l’atteinte des gains environnementaux souhaités par
les citoyens et citoyennes de la nouvelle ville de Lévis.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’Environnement du Québec

http://www.menv.gouv.qc.ca

Commentaires