Assemblée annuelle du Réseau pêches et aquaculture Québec

Québec (Québec), 28 novembre 2001 – Réunis en assemblée générale annuelle, les membres du Réseau pêches et aquaculture Québec ont dressé le bilan de leurs travaux et défini les perspectives pour la prochaine année.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Maxime Arseneau, et le président du Réseau, M. Renaud Samuel, ont insisté sur l’importance de poursuivre dans la voie convenue au « Plan directeur 1998-2003 pour le secteur » contenant les priorités de développement du secteur.

Le ministre a applaudi la détermination des différents intervenants à faire du secteur des pêches et de l’aquaculture une industrie à part entière. « Je n’ai aucun doute quant à la capacité des femmes et des hommes ici présents d’atteindre les objectifs de développement que nous nous sommes fixés. Plusieurs d’entre eux démontrent un dynamisme hors du commun et je ne peux que les en féliciter », a précisé le ministre Arseneau.

L’assemblée a reconnu l’importance de maintenir les efforts sur le plan des approvisionnements, notamment pour les espèces en développement. Il a de plus été proposé d’intensifier les travaux dans certains segments de l’industrie, soit la transformation, la mise en marché et l’aquaculture en eau douce.

En effet, en plus d’être une activité charnière dans le processus des pêches et de l’aquaculture, la transformation est au cœur de l’activité économique des régions en tant que source de création d’emplois. Quant à la mise en marché, maillon crucial de l’industrie, elle nécessite qu’on s’y intéresse davantage puisqu’elle est porteuse de retombées économiques pour l’ensemble du Québec. L’aquaculture en eau douce doit quant à elle relever le défi aquaenvironnemental pour reprendre en main son développement. C’est la voie dans laquelle se sont engagés les membres de la table filière en aquaculture d’eau douce.

Le ministre a pris connaissance avec grand intérêt des diagnostics établis par les groupes de travail et les ateliers. Ainsi, il a promis d’évaluer l’impact des interventions du ministère et, le cas échéant, d’offrir un soutien additionnel pour accélérer l’atteinte des objectifs de croissance de l’industrie.

Le Conseil d’administration a procédé à la nomination, au poste de vice-président représentant le secteur des pêches, de M. Jean-Pierre Élément, en remplacement de M. François Poulin, qui s’est retiré du secteur. Le Réseau lui a d’ailleurs rendu hommage pour sa contribution des dernières années.

Pour leur part, MM. Gilles Roy, vice-président du secteur de la mise en marché, et Sylvain Vigneau, vice-président du secteur de l’aquaculture, ont été réélus, alors que M. Renaud Samuel poursuit son mandat comme président du Réseau.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires