Coup de chaleur pour les prix

Y a-t-il un lien entre la volatilité des prix du maïs et le réchauffement climatique ? Oui, affirment des chercheurs américains dans une étude scientifique publiée dans la revue Nature Climate Change.

Grâce à un modèle mathématique intégrant des données économiques, agricoles et climatiques, les chercheurs des universités Stanford et Purdue arrivent à la conclusion que les agriculteurs de la Corn Belt seront de plus en plus exposés à la volatilité des prix du maïs.

Selon leur analyse, les épisodes de chaleur intense abaisseront les rendements globaux dans cette forte région productrice de maïs.

Afin de répondre aux politiques énergétiques du pays, la demande pour le maïs pour des fins de transformation en éthanol n’aide pas la situation. En effet, ces politiques énergétiques créent une pression sur les prix et celle-ci est accentuée lorsque les rendements baissent…

Le territoire actuel de la Corn Belt subira des épisodes de sécheresse et de chaleur de plus en plus fréquents, si bien que les agriculteurs devront tôt ou tard revoir leurs stratégies… Les chercheurs estiment que les cultivars utilisés devraient tolérer 6 degrés Fahrenheit de plus. Sinon, la Corn Belt pourrait un jour se trouver à la limite de… la frontière canadienne, prédisent-ils.

Commentaires