Coup d’envoi du 3e Grand Prix des fromages canadiens

Montréal (Québec), 5 mars 2002 – Près de 30 fabricants de fromages canadiens ont soumis leurs meilleurs crus au Grand Prix des fromages canadiens 2002.
Orchestré par les Producteurs laitiers du Canada (PLC), cette prestigieuse
compétition comptera ainsi plus de 140 fromages qui se mesureront les uns aux
autres dans 15 catégories. Parmi les gagnants des catégories, un « Grand
Champion » sera sélectionné, couronnant ainsi le coup de coeur des sept membres
du jury.

Le Grand Prix des fromages canadiens, qui se tient tous les deux ans,
vise à promouvoir l’excellence dans la fabrication des fromages. Pour Ian
MacDonald, directeur du marketing des PLC, cette compétition s’inscrit dans
l’évolution des goûts des Canadiens, phénomène observé depuis quelques années:
« Les connaissances des consommateurs en matière de fromages évoluent
constamment, note-t-il. Les gens saisissent de plus en plus les nuances qui
caractérisent les différentes catégories, ils diversifient les manières
d’apprêter le fromage et ils sont conscients que nos fromages peuvent
rivaliser avec les meilleurs au monde. Ce concours est aussi une occasion pour
les fabricants de mettre de l’avant leurs innovations. »

Pour être admissibles au Grand Prix des fromages canadiens, les fromages
doivent être fabriqués au Canada avec du lait de vache provenant de fermes
laitières canadiennes. Ils doivent aussi être disponibles aux consommateurs au
moment du jugement.

Les prix seront remis à l’occasion du Gala des Champions, le 22 mai 2002,
à l’hôtel Fairmont Royal York de Toronto. La tradition veut qu’il y ait une
alternance des villes hôtesses du Gala, les deux premières éditions ayant eu
lieu à Halifax et à Montréal. Le “Grand Champion” et les champions de
catégorie profiteront d’une visibilité à l’échelle nationale grâce à une
campagne de publicité et de relations publiques dirigée autant vers les
consommateurs que les décideurs en alimentation.

Beaucoup plus qu’un titre honorifique !

Les dirigeants de l’Abbaye Saint-Benoît, qui ont vu leur Bleu Bénédictin
couronné « Grand Champion » lors de la dernière édition du Grand Prix des
fromages canadiens, ne tarissent pas d’éloges sur ce concours: « L’impact a été

immédiat et concret, affirme Etienne Létoile, maître fromager. Depuis cet
événement, nous avons augmenté de près de 25 % la production de notre Bleu
Bénédictin. Déjà, à cette époque, nous voulions étendre sa distribution
partout au Canada. Notre victoire au Grand Prix des fromages canadiens nous a
permis d’atteindre cet objectif, notamment en générant une demande dans des
provinces où nous n’étions pas présents. Je souhaite à tout fabricant de vivre
cette expérience. »

Le Grand Prix des fromages canadiens s’inscrit aussi dans la mission des
PLC de mettre sur pied des actions visant à soutenir l’industrie fromagère.
« Plus de 41 % de la production de lait au Canada est utilisée pour la
production fromagère, souligne le président des PLC, Leo Bertoia. Un concours
comme le Grand Prix des fromages canadiens met en relief la qualité des
produits fromagers et favorise la consommation de fromages, ce qui a un impact
bénéfique pour les producteurs de lait. »

Un jury pancanadien

Le jury du Grand Prix des fromages canadiens 2002 est composé de
spécialistes reconnus des secteurs de l’agroalimentaire, de la nutrition, de
la restauration ainsi que de la gastronomie. Les diverses régions du Canada y
sont toutes représentées. Le jury est présidé par le DR JACQUES GOULET,
professeur titulaire au Département des sciences des aliments et de nutrition
de l’Université Laval de Québec et auteur de plusieurs ouvrages techniques et
scientifiques sur la technologie du lait. Il comprend également:


  • ISABELLE HUOT, diététiste et journaliste spécialisée;

  • PHIL BELANGER, directeur du Centre d’excellence du tourisme de l’Atlantique et président de la confrérie de la Chaîne des Rôtisseurs;

  • JOHN CORDEAUX, chef exécutif de l’hôtel Fairmont Royal York, à Toronto;

  • THOMAS PIGEON, spécialiste du design d’emballage et du développement stratégique d’images de marque;

  • REG HENDRICKSON, chef de département de l’Hospitality Careers au Southern Alberta Institute of Technology;

  • TONY ASPLER, rédacteur en chef du magazine spécialisé “Wine Tidings” et auteur de plusieurs ouvrages.

Les jurés se réuniront à l’Hôtel de l’Institut de tourisme et
d’hôtellerie du Québec les 20 et 21 avril prochain pour évaluer les fromages
en lice. Ces derniers seront jugés selon plusieurs critères, propres à chacune
des catégories: saveur, corps, texture, compacité, couleur, apparence, fini et
teneur en sel. Quant à la catégorie design d’emballage, les critères suivants
seront pris en considération: qualité graphique, image du produit communiquée
et attrait général pour le consommateur.

Les Producteurs laitiers du Canada

Les Producteurs laitiers du Canada est une fédération à but non lucratif
qui agit à titre d’organisme national de politique, de marketing et de
nutrition. Subventionnée par les 20 500 producteurs laitiers membres, elle
détient un double mandat: représenter ses membres, et promouvoir le beurre et
le fromage, ainsi que les qualités nutritionnelles de ces produits.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Les Producteurs laitiers du Canada

http://www.producteurslaitiers.org

Commentaires