Des animaux modifiés génétiquement envoyés à l’équarrissage : l’ACIA réagit

Ottawa (Ontario), 16 février 2004 – Les autorités fédérales ont annoncé la prise de mesures relativement à la dissémination de matériel animal génétiquement modifié provenant de TGN Biotech Inc., une entreprise de recherche québécoise. Après avoir été avisés par des chercheurs de TGN BiotechInc., l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), Santé Canada etEnvironnement Canada ont immédiatement agi afin d’évaluer les risqueséventuels pour la santé humaine, de limiter la propagation du matérielgénétiquement modifié dans les aliments pour animaux, et de déterminer s’il ya eu violation des règlements fédéraux. En raison de l’action rapide, aucun outrès peu d’animaux ont consommé les aliments affectés.

Trois cochons femelles de l’entreprise de recherche ont été envoyées àune usine d’équarrissage du Québec. Le matériel équarri a par la suite étédistribué B un petit nombre de provenderies et de fermes d’exploitation. TGNBiotech Inc. produit des cochons génétiquement modifiés. Seuls les cochonsmâles produisent dans leurs semences des protéines pharmaceutiques destinéesaux humains et aux animaux. Ces protéines ne sont pas présentes dans lescochons femelles.

L’analyse des risques pour la santé effectuée par Santé Canada a permisde conclure que, selon l’information disponible, il est peu probable que lesfaibles concentrations de matériel génétiquement modifié qui se retrouventdans le matériel équarri, ne risquent que des humains y soient exposés ou deposer des risques pour la santé humaine. Environnement Canada est actuellementen train de déterminer si cette erreur contrevient à la Loi canadienne sur laprotection de l’environnement. Une analyse des risques du même genre,effectuée par l’ACIA a permis de conclure que les animaux ayant consommé lesaliments affectés ne sont pas à risque.

Puisqu’il ne s’agit pas d’un ingrédient approuvé pour les aliments desanimaux, l’ACIA a pris des mesures visant à retenir le matériel équarri ettous les aliments des animaux qui en contiennent. L’ACIA collabore étroitementavec les ministères provinciaux de l’environnement afin d’assurerl’élimination de tous les produits. Dans le cadre de ses responsabilitésenvers la Loi relative aux aliments du bétail et le Règlement sur les alimentsdu bétail, l’ACIA a retracé la distribution des produits équarris et desaliments pour animaux dans les provenderies et fermes d’exploitation du Québecet de l’Ontario. Toutes les parties en cause – TGN Biotech Inc., l’usined’équarrissage, les provenderies, les fermes d’exploitation et lesdistributeurs – offrent leur entière collaboration au gouvernement du Canada.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)
http://www.cfia-acia.agr.ca/

Environnement Canada
http://www.ec.gc.ca/

Santé Canada
http://www.hc-sc.gc.ca

Commentaires