Des avancées agroenvironnementales importantes en production porcine

Longueil (Québec), 3 mai 2005 – Profitant de la diffusion desrésultats régionaux issus du Suivi 2003 Portrait agroenvironnemental desfermes du Québec (Suivi 2003) organisée par l’Union des producteurs agricoleset le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ),la Fédération des producteurs de porcs du Québec (FPPQ) est fière de présenterles avancées réalisées en matière de pratiques agroenvironnementales.

Des données sur le secteur porcin, compilées dans le cadre du Suivi 2003, démontrent que les producteurs de porcs se positionnent comme des chefs de file en matière d’amélioration des pratiques agroenvironnementales dans le secteur des productions animales québécoises. Dans ce contexte, la firme BPR avalidé des données intéressantes qui confirment les efforts des producteurs deporcs pour protéger l’environnement.

Rappelons qu’en 2000, les producteurs de porcs se sont dotés du Plan desinterventions agroenvironnementales identifiant alors des objectifs quant à laréduction du phosphore à la source, à la gestion des fertilisants et à laréduction des odeurs. Les données recueillies en 2003 réitèrent les progrèsatteints en 2001 et constatent de façon formelle des avancées majeures sur leplan de la protection de l’environnement. Plusieurs des objectifs visés dansce Plan ont été atteints notamment en ce qui a trait à l’utilisation de laphytase et des trémies-abreuvoirs et à l’adoption de formulations adaptées auxétapes de croissance des animaux et de plans de fertilisation.

Gestion des fertilisants et réduction du phosphore
Les producteurs porcins québécois ont effectivement gagné des points enmatière d’adoption de plan de fertilisation : 91 % des fermes porcinespossèdent un tel plan comparativement à 77 % pour l’ensemble des productionsanimales (toutes les statistiques concernant les productions animales incluentles données du secteur porcin). Fait intéressant à relever ici est laperformance des producteurs de porcs en matière de régie alimentaire, 90 % ducheptel est alimenté avec ajout de phytase, un enzyme servant à réduire lesrejets de phosphore.

Cette étude démontre aussi le leadership des producteurs de porcs enmatière de gestion agroenvironnementale, 80 % d’entre eux font des analyses deleurs lisiers afin de bien connaître la valeur fertilisante de leurs engraisde ferme. Dans les autres productions animales, 66 % des producteursréaliseraient ces analyses pourtant nécessaires à une bonne gestion deslisiers et des fumiers.

Concernant la charge phosphore en production porcine, les producteursporcins ont fait des efforts remarquables en vue de la réduire. Les donnéesrecueillies révèlent une réduction de 35 kg par hectare en 5 ans, représentantainsi une baisse de 45 % du surplus de la charge phosphore.

Gestion des odeurs
Ce Suivi 2003 du portrait agroenvironnemental constate de plus que 44 %de l’épandage des lisiers se réalisait par voie de rampes basses d’épandagechez les producteurs de porcs comparativement à 25 % pour tous les lisiers(incluant ceux de la production porcine). Notons que l’usage de la rampe basseréduit les odeurs de 30 à 50 %. Son efficacité peut faire chuter les odeursjusqu’à 70 % dans le cas d’enfouissement simultané des lisiers. Depuis janvier2005, on remarque que les producteurs de porcs acquièrent en grand nombre desrampes basses afin de se conformer à l’obligation d’épandre par rampe bassedès ce printemps 2005.

Comme le démontre cette étude, l’on peut constater que les producteurs deporcs sont déterminés à aller de l’avant en matière de protection del’environnement et qu’ils réalisent des progrès importants. « De tellesavancées dans le secteur porcin attestent de la bonne foi des producteurs etpermettent d’éliminer plusieurs préjugés persistants qui entourent cetteproduction » de conclure M. Claude Corbeil, président de la Fédération desproducteurs de porcs du Québec.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Le Porc du Québec
http://www.leporcduquebec.qc.ca/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.agr.gouv.qc.ca/

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires