Des fraises du Québec jusqu’en octobre

Montréal (Québec), 25 août 2008 – Manger des fraises du Québec jusqu’en octobre, oui c’est possible. Après la pluie des dernières semaines, le beau temps qui est enfin revenu nous offre de délicieuses fraises et framboises. Deplus, les nouvelles variétés cultivées permettent en effet de prolonger lesplaisirs de l’été. Ces variétés ont pris une place importante sur le marchédepuis 5 ans, bien que leur culture ait commencé de façon modeste il y a déjà20 ans. Maintenant, c’est près de cinquante producteurs québécois qui lescultivent et ces fraises recrutent chaque année des adeptes toujours plusnombreux. Cette année les champs sont beaux et la récolte s’annonce bienmalgré les caprices de Dame nature.

Bien qu’elle soit marginale, la culture de ces variétés d’automne n’arien de sorcier. Elle nécessite cependant des soins particuliers. Ainsi,chaque printemps, il faut buter le sol, installer un système d’irrigationgoutte à goutte, recouvrir le tout d’un paillis de plastique et transplanterun fraisier sélectionné pour sa résistance, habituellement un cultivarSeascape. Par ailleurs, plusieurs producteurs offrent aussi des framboisesjusqu’en octobre.

En gardant le plant au chaud la nuit et en décuplant la chaleur du soleille jour, le paillis en accélère la fructification, en dépit des journées pluscourtes et des nuits plus fraîches. C’est d’ailleurs cette fraîcheur automnalequi, en ralentissant le métabolisme du plant, contribue à accentuer la saveursucrée de ces variétés de fraises et framboises. On obtient ainsi des fruitsdélicieux, du début d’août à la mi-octobre.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Association des producteurs de fraises et framboises du Québec
http://www.fraisesetframboisesduquebec.com

Commentaires