Des scientifiques recommandent des études approfondies sur les OGM

Washington (États-Unis), 21 février 2002 – Un prestigieux groupe de scientifiques américains a recommandé de mieux étudier les organismes génétiquement modifiés (OGM) avant d’approuver leur consommation dans l’alimentation humaine.

« Le département de l’Agriculture a notablement amélioré les régulations sur les plantes transgéniques, mais le processus peut encore être amélioré en demandant une plus grande participation du public, en encourageant l’expertise scientifique contradictoire et en présentant plus clairement les données et les méthodes utilisées pour décider telle ou telle mesure de régulation », estiment les auteurs d’un rapport du conseil national de recherche.

Cet organisme, qui fait partie de l’Académie nationale des sciences, n’a pas évoqué de risque spécifique posé par les plantes transgéniques, mais il a indiqué que les études se poursuivent même après l’introduction des OGM dans le commerce.

Il a également recommandé aux organismes de régulation de se soucier de l’impact à long terme de ces cultures sur l’environnement, estimant que « l’introduction d’une nouveauté biologique peut avoir des effets non voulus et imprévisibles sur les consommateurs et l’écosystème ».

Une organisation rassemblant plusieurs associations opposées aux OGM, la Coalition d’alerte sur les OGM, a salué ce rapport, en estimant qu’il confirme que « les régulations en place sur les OGM sont faibles et inappropriées ».

Source : AFP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

United States Department of Agriculture (USDA)

http://www.usda.gov/

Commentaires