Ligne de temps

Deux fois plus de recherche pour Prograin

Le semencier et exportateur de soya de consommation humaine Prograin se donne les moyens de faire deux fois plus de recherche pour développer les variétés de demain.

PHOTO : André Dumont

PHOTO : André Dumont

Le président et propriétaire de Prograin, Alain Létourneau, est devenu actionnaire majoritaire de Sevita Genetics, le programme de recherche du semencier ontarien Sevita Intenational.

« Les deux entreprises (Prograin et Sevita) continuent chacune avec son programme de recherche, mais nous sommes devenus propriétaires à 51 % du programme de recherche de Sevita », a expliqué Alain Létourneau au Bulletin.com.

Par la même occasion, Alain Létourneau est aussi devenu actionnaire minoritaire de Sevita International, connue pour son soya de marque ProSeed.

À ce jour, Sevita était en quelque sorte l’équivalent ontarien de Prograin : une entreprise fondée par des familles agricultrices, qui se spécialise dans la semence et l’exportation de soya pour consommation humaine. Concurrentes sur les marchés d’exportations, elles seront désormais collaboratrices pour la recherche.

Sevita Genetics sera dirigée par Éric Gagnon, qui continuera à mener les efforts de recherche chez Prograin. « Mon objectif est de travailler avec les deux équipes et de réaliser la synergie complète que nos forces combinées peuvent apporter à la recherche sur le soya au Canada », a déclaré Éric Gagnon.

« Les deux entreprises demeurent indépendantes, mais les objectifs de recherche seront coordonnés, pour les axer sur des spécialités un peu différentes, a précisé Alain Létourneau. Nous bénéficierons d’un pool génétique plus grand. »

« En tenant compte des deux équipes, nous venons de doubler notre personnel de recherche. On aura le plus grand centre de recherche en soya de consommation humaine au Canada. »

à propos de l'auteur

André Dumont's recent articles

Commentaires