Deux projets pour la salubrité alimentaire et la qualité de l’eau

Saskatoon (Saskatchewan), 18 juillet 2001 – Le gouvernement du Canada a annoncé qu’il appuiera deux projets d’amélioration de la salubrité des aliments et de la qualité de l’eau.

Au cours d’une allocution prononcée devant les membres du comité du Programme canadien d’adaptation et de développement rural en Saskatchewan (PCADRS) à Saskatoon, le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a annoncé l’octroi de contributions financières à un programme national visant à fournir des renseignements aux vétérinaires et à un programme d’amélioration de la qualité de l’eau en Saskatchewan. Les contributions en question proviennent du Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR) d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, un programme doté d’un budget annuel de 60 millions de dollars.

« Ces projets sont importants parce qu’ils mettent l’accent sur la protection de nos ressources en terres et en eau, de notre bétail et de la qualité de nos aliments, a souligné M. Vanclief. Des initiatives comme celles-ci rehaussent la réputation internationale du Canada comme fournisseur d’aliments salubres et montrent que nous mettons tout en oeuvre pour préserver nos ressources environnementales. »

Le Western College of Veterinary Medicine, une institution affiliée à l’Université de la Saskatchewan, recevra une somme de 112 000 dollars pour assurer l’adhésion du Canada à la global Food Animal Residue Avoidance Database (gFARAD), une base de données mondiale sur les moyens d’éviter la formation de résidus dans les tissus des animaux destinés à l’alimentation. Cette base de données permettra aux vétérinaires canadiens d’avoir accès à un répertoire international de renseignements sur l’utilisation de médicaments dans les élevages de bestiaux et de volailles. Le Centre canadien de la gFARAD travaillera en collaboration avec l’Université de Montréal pour assurer l’accès à la base de données en temps opportun et dans les deux langues officielles. Les vétérinaires pourront ainsi fonder leurs décisions sur des renseignements nationaux et internationaux actualisés et mieux préserver la salubrité et la qualité des cheptels de bestiaux et de volailles du Canada.

Le PCADRS, conseil régional du FCADR dirigé par le secteur, versera une contribution de 78 319 dollars au programme d’entretien des ressources en eau des Prairies (Prairie Water Care Program) de la Saskatchewan Wetland Conservation Corporation. Afin d’aider les bénévoles à jouer un rôle actif dans la lutte contre les problèmes de qualité de l’eau au sein de leurs collectivités, le programme créera et appuiera des groupes locaux de gestion des bassins hydrographiques dans toutes les régions de la province. Des projets de démonstration de l’amélioration de la qualité de l’eau par la conservation ou la remise en état des zones humides, des terrains riverains et des habitats naturels seront également mis en oeuvre. Des bénévoles aideront à contrôler la qualité de l’eau et des projets pilotes permettront de démontrer la valeur des activités de conservation comme la plantation d’arbres, l’engazonnement, l’installation de clôtures et l’aménagement de systèmes d’abreuvement à distance pour contrôler l’accès du bétail aux terres humides.

Créé par le gouvernement du Canada en 1995, le FCADR est une initiative qui a pour but d’aider le secteur à s’adapter aux changements structurels et à tirer parti des nouvelles possibilités qui se présentent sur les marchés. Le FCADR soutient des projets de portée régionale et nationale.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires