Dommages par le gel dans le maïs et le soya

Plusieurs producteurs se questionnent sur les conséquences des basses températures que nous avons connues le vendredi matin 19 septembre, sur le maïs et le soya. Voici ce que nous a transmis l’agronome Gilbert Brault, de Semences Pride.

La moitié supérieure des feuilles de ce plant de maïs a subi des dommages par le gel. PHOTO : Gilbert Brault, Semences Pride

La moitié supérieure des feuilles de ce plant de maïs a subi des dommages par le gel. PHOTO : Gilbert Brault, Semences Pride

L’eau qui gèle dans les cellules des feuilles détruit les tissus et cause la mort de celles-ci. Des températures de -1 degré C à -2 degrés C durant quelques heures durant la nuit font mourir les feuilles.

Les feuilles gelées auront une couleur grisâtre ou blanchie dans les jours suivants et dessècheront par la suite (couleur brune). Les tiges peuvent aussi être affectées si la maturité de la culture est avancée (plantes défoliées). Et des températures plus basses affecteront la plante entière.

Les dommages dus au gel du 19 septembre aux cultures de maïs et de soya seront variables. Dans un même champ, la faible circulation du vent près des lignes d’arbres favorise le gel. La variation d’un champ à l’autre dépendra du stade de croissance de l’hybride de maïs ou de la variété de soya. Les régions seront affectées différemment selon le nombre d’heures exposées à de basses températures.

Lorsque les feuilles sont gelées seulement, les dommages se comparent à une défoliation par la grêle. Les tiges de maïs et de soya effectuent une partie significative de la photosynthèse et entreposent la majorité des sucres en fin de saison. Ainsi, les tiges continueront à remplir les grains même si les feuilles ont été gelées.

Perte de rendement dans le maïs à la suite d’un gel

  Gelée mortelle (tiges + feuilles) Gelée légère (feuilles)
Stade de croissance % Perte de rendement (maïs)
R4 Pâteux 55 35
R5 Denté 40 25
R5.5 = 50% Ligne de lait 12 5
R6 Point noir 0 0
Potentiel de perte de rendement après une gelée (Université du Wisconsin)
Champ de soya ayant subi un gel. PHOTO : Gilbert Brault.

Champ de soya ayant subi un gel. PHOTO : Gilbert Brault.

Soya
Le soya atteint sa maturité physiologique lorsque toutes les feuilles sont jaunes (60% des feuilles tombées). De plus, toutes les gousses doivent être jaunes et celles du bas doivent afficher leur couleur mature (pubescence brune ou grise). Un gel léger défoliera la plante de soya et diminuera le remplissage des grains (principalement dans la partie du haut du plant).

On peut s’attendre à une perte de rendement de 10 % de rendement lorsque le stade R6 (grains verts au maximum de sa grosseur) est atteint. Le soya semé à la fin juin, au stade R5 (début de la formation des grains), peut souffrir de perte de rendement allant jusqu’à 50 % si la totalité du plant est gelée.

Les feuilles de soya gelées changeront de couleur rapidement (en moins d’une semaine). L’humidité du grain descendra plus lentement qu’à l’habitude et sera plus variable à la récolte. On conseille de ventiler et d’entreposer la récolte quelques semaines afin d’uniformiser l’humidité et de réduire le nombre de grains verts. Le séchage à basse température peut être requis.

Source : Gilbert Brault, Semences Pride

à propos de l'auteur

André Dumont's recent articles

Commentaires