DuPont de retour dans les fongicides

Le géant de l’agroscience DuPont tentera un retour sur le marché des fongicides en grandes cultures au Canada. Dès 2012, deux produits prometteurs pourraient avoir reçu leur homologation.

Présentés en pré-lancement aux détaillants du Québec le 13 juillet dernier, lors de la journée Une fenêtre sur l’avenir, Acapela et Vertisan sont deux fongicides à large spectre sur lesquels DuPont mise gros.

Déjà largement utilisé en Europe et en Amérique du Sud, Acapela est un fongicide du groupe 11 (strobilurine), qui contient le picoxystrobin, une nouvelle matière active. Il pourra être utilisé pour la maîtrise des maladies des feuilles dans les céréales, le maïs, le soya, les légumineuses et le canola.

Acapela fait l’objet d’une demande d’homologation conjointe dans le cadre de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). Il sera donc homologué simultanément au Canada, aux États-Unis et au Mexique, vraisemblablement à temps pour la saison 2012.

« Nous pensons qu’Acapela sera l’un des meilleurs fongicides en grandes cultures (en Amérique du Nord), comme c’est déjà le cas en Europe et au Brésil », a déclaré Dave Kloppenburg, le responsable du lancement des nouveaux fongicides chez DuPont au Canada.

Acapela s’attaquera entre autres aux différents types de rouille. On le dit très efficace contre la sclerotinia (pourriture blanche) sur les légumineuses.

Vertisan
DuPont s’attend aussi à pouvoir lancer au Canada en 2012 le fongicide Vertisan, pour les pommes de terre (contre la brûlure hâtive et la rhyzoctonie) ainsi que le canola et le tournesol (contre la pourriture sclérotique).

Vertisan est un fongicide du groupe 7, contenant une nouvelle matière active, le penthiopyrade. Il a des propriétés préventives et résiduelles.

La demande d’homologation a été soumise auprès de l’Organisation pour la Coopération et le Développement Économique (OCDE), pour une homologation simultanée en Europe et en Amérique du Nord.

Commentaires