Développement de méthodes de production porcine durable

France, 17 décembre 2001 – La Bretagne subi durement sur le plan environnemental les conséquences du développement important des productions animales dites hors sol, et particulièrement celles de la production porcine. Les Pays de la Loire, région voisine, voient avec crainte ce « modèle breton » s’exporter. Résoudre le grave problème de dégradation de notre environnement en partenariat avec les paysans, et notamment les éleveurs de porcs, afin de répondre aux attentes des citoyens, c’est ce que le réseau Cohérence s’efforce de faire depuis 1999.

A partir du Plan de Développement Durable en « production porcine », un groupe de 45 éleveurs s’est constitué sur la Bretagne s’entourant dès le début, de groupes de citoyens membres du réseau Cohérence (environnementalistes, consommateurs,…). Ceux-ci ont participé à une redéfinition des modes de production afin qu’ils répondent au mieux à leurs attentes tout en prenant en compte les contraintes des producteurs. Cet échange entre paysans et citoyens a abouti à l’élaboration d’un cahier des charges relevant du développement durable sur la globalité de l’exploitation (alimentation, bien-être, gestion des cultures et des effluents). Au bout de deux années, déjà quelques exploitations adhèrent au cahier des charges.

Aujourd’hui, pour inciter le maximum d’éleveurs à se reconvertir sur cette base, il apparaît indispensable de leur offrir un soutien spécifique. Cet accompagnement s’effectuera en premier lieu grâce au Contrat Territorial d’Exploitation, dont la vocation est de soutenir les démarches globales et collectives définies sur un territoire.

Les enjeux de ce soutien sont multiples pour Cohérence:

  • obtenir des données technico-économiques permettant d’encourager la reconversion des élevages et de transposer des modèles de réorientation
  • obtenir par la concertation, la caution des associations de consommateurs et d’environnementalistes sur un type d’élevage durable et ainsi sortir de la crise environnementale qui mobilise la population de l’Ouest contre les élevages de porcs,
  • proposer aux éleveurs une solution durable pour échapper à la crise économique qui tire les prix vers le bas et conduit à la disparition de nombreuses petites exploitations.

C’est-à-dire globalement, démontrer la viabilité technico-économique des modes de production durables, définis par le cahier des charges élaboré précédemment dans le cadre du PDD. Puis remettre en ouvre la globalité de l’exploitation dans une logique territoriale.

Cohérence ambitionne, en effet, de toucher, en Bretagne et Pays de la Loire, au moins 150 exploitations porcines et 350 exploitations produisant des céréales sur la base de son cahier des charges. Pour ce faire, une série d’actions a été définie concernant :

  • la promotion du cahier des charges PDD porc,
  • la conversion de ce cahier des charges en mesures CTE,
  • l’élaboration de modèles de reconversion à partir des données technico-économiques,
  • l’information et la formation des éleveurs,
  • la mise en place d’une filière « aliments à base de céréales désintensifiées et liées au territoire »,
  • l’organisation d’une filière pour la commercialisation des porcs.

Une équipe travaille déjà à l’élaboration du contrat territorial d’exploitation, les premiers contacts avec la DRAF ont ainsi permis de déposer la déclaration d’intention du projet collectif.

Ainsi, après les 18 mois de concertation entre éleveurs et consommateurs qui ont débouché sur le cahier des charges, Cohérence se donne à nouveau les moyens, notamment à travers les financements CTE et le soutien des collectivités territoriales, d’accompagner les éleveurs dans la production et la commercialisation. A ce titre, une conférence de presse a été organisée le vendredi 23 novembre à Lamballe suite à laquelle de nombreux éleveurs, intéressés pour s’associer à la démarche, se sont manifestés.

Aujourd’hui, l’élevage de porcs est contraint par un système économique exigeant en terme de qualité et de volume, mais il n’apporte aucune sécurité de revenu

Ainsi, à travers les enjeux économiques, écologiques et sociaux de ce projet, Cohérence engage une démarche de valorisation commerciale des porcs produits, et l’implication des consommateurs en collaboration avec les collectivités territoriales publiques.

Pour assurer la cohérence de notre projet, c’est-à-dire développer la population agricole, préserver l’environnement et assurer la qualité des aliments produits, Cohérence et les producteurs s’engagent dans une dynamique d’échange durable grâce à nos réseaux relationnels.

Commentaires