eMerge Interactive achète Ed Edens Farms, un marché de bestiaux du Mississippi

Floride (États-Unis), le 30 mai 2000 – Intégrateur de chaîne de valeur inter-entreprise, eMerge Interactive Inc. (EMRG au Nasdaq), qui dessert l’industrie du boeuf aux Etats-Unis, soit un marché de 40 milliards $, a annoncé aujourd’hui avoir acheté Ed Edens Farms d’Okolona au Mississippi, un important centre d’achat sur ordre pour le bétail dans le sud-est du pays.







Cette acquisition constitue une nouvelle étape vers le renforcement de la position dominante de eMerge Interactive Inc. en tant que principal marché virtuel aux bestiaux aux Etats-Unis.


Cette acquisition constitue une nouvelle étape vers le renforcement de la position dominante de eMerge Interactive Inc. en tant que principal marché virtuel aux bestiaux aux Etats-Unis. Il s’agit d’une transaction mixte de 3,3 millions $, consistant d’un échange d’actions et d’une remise d’espèces.

Commentant la nouvelle, M. Charles Abraham, chef de la direction de eMerge Interactive Inc., a déclaré : « Cette acquisition découle de notre stratégie visant à mettre en place un réseau national de marchés virtuels pour la vente des bestiaux et à promouvoir l’application sur une grande échelle de notre procédure de certification sanitaire des bestiaux. Ainsi, les éleveurs de bétail pourront, au niveau local, mettre à profit notre plate-forme de cybercommerce afin de couvrir l’ensemble du marché national et améliorer leurs marges. A noter que cette amélioration ne peut se faire que par la certification sanitaire et le marquage du bétail. »

Entreprise familiale créée il y a 114 ans, Ed Edens Farms vend chaque année environ 150 000 têtes de bétail. Le propriétaire, M. Ed Edens (junior) se joindra à l’équipe de gestion de eMerge Interactive Inc. pour superviser les efforts de vente au Mississippi et dans les Etats environnants. Ayant travaillé dans l’industrie du bétail toute sa vie, il a, selon M. Abraham, la réputation d’être un acheteur sur ordre qui traite de gros volumes et qui est très attaché à un niveau de qualité élevé.

« Jusqu’à présent, a poursuivi M. Abraham, M. Edens a servi avec succès plus de 3 000 éleveurs et propriétaires de ranchs, en se servant surtout du téléphone. Désormais, grâce au réseau commercial CattleinfoNet de eMerge Interactive Inc., il peut tirer parti des liens solides qu’il a établis avec les clients et leur permettre de visualiser, sélectionner et acheter des bestiaux de toute première qualité en leur proposant un choix très élargi et ce, 24 h sur 24, 365 jours par an. »

Toujours selon M. Abraham, l’assimilation de Edens Farms par eMerge Interactive Inc. devrait, selon les prévisions, se faire rapidement car cette dernière utilise déjà l’infrastructure de soutien des ventes de Eastern Livestock Company, rachetée par eMerge Interactive Inc. en avril dernier.

« La plate-forme de cybercommerce, créée par eMerge Interactive Inc. pour vendre du bétail, a expliqué M. Edens, de pair avec les fonctionnalités de gestion de l’information qu’elle offre à tous les niveaux de la chaîne logistique, représente le futur de l’industrie du bétail. Nous sommes maintenant en mesure de servir nos clients en nous appuyant sur un réseau national de vendeurs et d’acheteurs, ce qui, finira par entraîner une élévation du niveau de qualité des produits et du taux de rentabilité de l’ensemble des entreprises. »

M. Abraham a également précisé que sa société avait choisi Ed Edens Farms en raison notamment de son emplacement dans le nord-est du Mississippi. « Ce positionnement géographique favorise la réalisation de notre objectif qui consiste à promouvoir l’efficacité d’un bout à l’autre de la chaîne d’approvisionnement du boeuf. Que les bestiaux du sud-est soient dirigés vers le nord ou l’ouest, ils doivent forcément passer par le nord de l’état. »

Cette acquisition permet à eMerge Interactive Inc. de se rapprocher un peu plus de ces marchés très locaux, a encore dit M. Abraham. « Non seulement les propriétaires de ranchs profiteront de leur participation à un marché aux bestiaux national, mais en plus, ils auront accès à nos technologies, lesquelles améliorent ou renforcent la qualité du boeuf, la valeur ajoutée des produits et la sécurité. Cela englobe évidemment notre procédure de certification sanitaire, laquelle permettra aux éleveurs d’augmenter leurs marges bénéficiaires et d’améliorer la qualité et la sécurité de la viande de boeuf. » Au sujet de eMerge Interactive Inc.

eMerge Interactive Inc. est une société de Safeguard Scientifics (SFE à la Bourse de New York), de Internet Capital Group (ICGE au Nasdaq) et de l’entreprise en nom collectif XL Vision. Il s’agit plus exactement d’un intégrateur de chaîne de valeur inter-entreprise qui dessert l’industrie américaine de l’élevage bovin, un marché de 40 milliards $. La société a pour stratégie d’influer positivement sur le processus de fabrication et d’apporter à la chaîne d’approvisionnement bovin nationale une valeur jusqu’à présent non réalisée et ce, grâce au marché virtuel si efficace qu’elle a mis en place; à sa puissante infrastructure de gestion de l’information et à ses technologies amélioratrices de la valeur.

Au sujet de Ed Edens Farms

Basée à Okolona, au Mississippi, Ed Edens Farms est une importante entreprise du sud-est des Etats-Unis qui est spécialisée dans l’achat sur ordre. En 1999, elle a traité des transactions portant sur 150 000 têtes de bétail. La famille du propriétaire, M. Ed Edens, travaille, depuis 1886, dans tous les domaines de l’industrie du boeuf, depuis l’exploitation des marchés à bestiaux jusqu’à l’alimentation des bêtes en passant par l’exploitation des pâturages.

Les propos rapportés dans le présent communiqué ou ceux attribuables à la société relatifs à la marche de ses affaires et dépourvus de tout caractère récapitulatif, y compris la croissance de l’entreprise, sont des énoncés prospectifs en vertu de la règle libératoire établie par la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Des termes ou expressions comme « s’attendre à, prévoir, avoir l’intention de, planifier, croire, chercher à, estimer » et d’autres termes ou expressions similaires, ont pour objet d’identifier de tels énoncés prospectifs. Ces derniers sont associés à des risques et à des incertitudes, notamment les risques décrits dans le prospectus d’émission (« Offering Prospectus ») du 4 février 2000 et dans les documents remis à la commission américaine SEC. Ces risques sont susceptibles de faire varier les résultats réels de ceux escomptés dans ces énoncés prospectifs.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

eMerge Interactive

http://www.emergeinteractive.com

Commentaires