Entente quinquennale pour la recherche sur le canola en Alberta

Ottawa (Ontario), 7 juillet 2003 – Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et la Alberta Canola Producers Commission (ACPC) ont conclu une entente de cinq ans pour la recherche sur la gestion intégrée des cultures (GIC). L’entente représentera un investissement de 1 750 000 dollars.

La recherche sur la GIC concernant l’agronomie du canola comprend l’étude des mauvaises herbes, des maladies des plantes et de la fertilité des sols ainsi que des études entomologiques. La recherche à plus long terme sur les systèmes mise sur les technologies de pointe pour stimuler et soutenir les rendements des cultures.

« Le canola est l’une des plus belles réussites du Canada, et ce partenariat avec la Alberta Canola Producers Commission améliorera, élargira et soutiendra la production de canola, a affirmé le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief. Nos travaux scientifiques conjoints sur la GIC donnent aux producteurs de canola les connaissances et les outils nécessaires pour qu’ils soient concurrentiels et qu’ils excellent sur les marchés mondiaux. »

AAC et la ACPC se sont engagés à investir chacun 75 000 dollars annuellement pendant toute la durée de l’entente. En outre, AAC promet de fournir l’équivalent d’environ 200 000 dollars par année (des centres de recherches du Ministère à Lacombe, à Beaverlodge et à Lethbridge) en services de la part de scientifiques, de techniciens et d’autres ressources pour appuyer la recherche sur la GIC de canola.

« Cette nouvelle entente, qui prend la relève de la précédente entente quinquennale pour la recherche conclue avec AAC, nous permettra de poursuivre la recherche sur les systèmes agronomiques pour le canola, a souligné le président du Comité sur la recherche de la ACPC, M. John McKee. Le rendement des dollars investis pour les cultivateurs est impressionnant. Si l’on tient pour acquis que le canola cultivé sur huit millions d’acres dans l’Ouest canadien se vend sept dollars le boisseau, la recherche d’AAC sur l’élimination hâtive des mauvaises herbes donnera un rendement de 224 millions de dollars si aucun autre intrant n’est utilisé. »

L’entente pour la recherche vise une production de canola efficace et respectueuse de l’environnement qui appuie une chaîne de valeurs complète. Cette chaîne inclut l’huile de canola pour usage domestique, les biodiésels et les huiles de canola à caractéristiques spécialisées qu’utilisent les restaurants à service rapide et les fabricants d’aliments.

La Alberta Canola Producers Commission représente les cultivateurs de canola de l’Alberta dans les domaines de la recherche, du développement des marchés, de la vulgarisation et de l’élaboration de politiques visant à accroître la rentabilité à long terme de la production de canola en Alberta.

Le Cadre stratégique pour l’agriculture, auquel adhèrent les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, favorise une approche de travail d’équipe pour optimiser l’utilisation des ressources agronomiques du Canada afin de préserver la réputation du pays comme producteur respectueux de l’environnement d’aliments salubres et de grande qualité.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Alberta Canola Producers Commission
http://www.canola.ab.ca/

Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA)
http://www.agr.gc.ca/canadaentete/

Commentaires