Envoi d’une mission parlementaire à Washington : une démarche clé dans le dossier de l’ESB

Ottawa (Ontario), 16 mars 2004 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Bob Speller, a déclaré que les réunions qui se tiendront à Washington entre des parlementaires canadiens et des membres clés du Congrès ajouteront du poids aux démarches déjà engagées par le Canada pour rétablir l’accès des bovins canadiens aux marchés nord-américains et internationaux.

Des députés et des sénateurs canadiens faisant partie du Groupe interparlementaire Canada États-Unis sont à Washington jusqu’au 17 mars.

« Il est crucial que nous profitions de toutes les occasions qui nous sont données de souligner l’importance de maintenir la frontière ouverte dans les deux sens entre nos pays, a déclaré M. Speller. Nous sommes demeurés en communication quasi constante avec les États-Unis sur tous les plans, et ces efforts commencent à porter des fruits. »

Le département de l’Agriculture des États-Unis a récemment rouvert la période de commentaires sur une réglementation qui, si elle est entérinée, permettra pour la première fois depuis le 20 mai 2003 l’importation aux États-Unis de certaines classes de bovins et d’autres ruminants vivants en provenance du Canada. La période de commentaires prendra fin le 7 avril.

« Ces réunions se déroulent à un moment crucial, a affirmé M. Speller. La réouverture de la période de commentaires a remis en branle le processus visant les animaux vivants, et nous souhaitons ardemment que ces rencontres permettront de poursuivre les progrès dans ce dossier. J’ai entretenu des rapports soutenus à ce sujet avec mon homologue, Mme Ann Veneman, secrétaire à l’Agriculture des États-Unis, et je l’ai remerciée d’avoir agi promptement pour le bien des producteurs établis de part et d’autre de la frontière. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

United States Department of Agriculture (USDA)
http://www.usda.gov/

Commentaires