Fin des cages de gestation pour les truies

ExpositionÇa y est! Le nouveau Code de pratiques pour le soin et la manipulation des porcs a été rendu public par le Conseil canadien pour les soins aux animaux d’élevage. Sans surprise, les cages de gestation ne seront plus permises durant toute la durée de la gestation des truies. Voici ce que dit le Code. Vous pouvez consulter le document en entier en cliquant sur ce lien.

EXIGENCES

Dans toutes les installations nouvellement construites, rénovées ou mises en usage pour la première fois après le 1er juillet 2014, les cochettes et les truies saillies devront être logées en groupe. Les cages individuelles peuvent être utilisées jusqu’à 28 jours après la date de la dernière saillie et une période additionnelle allant jusqu’à 7 jours est permise pour organiser le regroupement des truies. Le temps passé dans les cages ne peut être prolongé que pour assurer le bien-être des truies individuelles selon les recommandations d’un préposé à l’élevage compétent.

Toutes les nouvelles installations et celles qui remplacent les cages existantes, qui auront été mises en place après le 1er juillet 2014, devront avoir des dimensions appropriées permettant aux truies d’exécuter les mouvements suivants :

  • se tenir debout au repos dans la cage sans simultanément toucher les deux côtés de celle-ci
  • être couchées sans que leurs mamelles dépassent dans les cages voisines
  • se tenir debout sans toucher les barreaux du haut
  • se tenir debout dans la cage sans toucher simultanément les deux extrémités de celle-ci.

À compter du 1er juillet 2024, les cochettes et truies saillies doivent être logées :

  • en groupe*; ou
  • dans des enclos individuels; ou
  • dans des cages, à la condition d’avoir la possibilité de se retourner ou de faire périodiquement de l’exercice, ou d’avoir accès à des conditions qui lui permettent d’avoir plus de liberté de mouvement. Des méthodes d’exercice appropriées seront précisées par les intervenants concernés d’ici le 1er juillet 2019, selon les données scientifiques.

* Si les truies sont logées en groupe, on peut utiliser des cages individuelles jusqu’à 28 jours après la date de la dernière saillie, et une période additionnelle allant jusqu’à 7 jours est permise pour organiser le regroupement.

 

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires