France : aides supplémentaires dégagés pour les prêts bonifiés aux jeunes agriculteurs

Paris (France), 26 novembre 2007 – Michel BARNIER, ministre de l’agriculture et de la pêche réaffirme sa priorité en faveur de l’installation des jeunes agriculteurs, en dégageant 20 M€ complémentaires au profit du financement de la bonification des prêts pour les jeunes agriculteurs. Ce complément, qui s’inscrit dans les arbitrages gouvernementaux de fin de gestion, va permettre aux jeunes agriculteurs d’accéder à 100 M€ de prêts pour reprendre des exploitations et procéder à des investissements de modernisation.

La politique de l’installation en agriculture, permet l’accompagnement et la formation des candidats à l’installation ainsi que le financement de leurs projets. Outre les aides accessibles à l’ensemble des exploitants agricoles, les jeunes agriculteurs peuvent bénéficier de la dotation « jeunes agriculteurs », qui prend la forme d’un versement unique la première année de l’installation et de la bonification de prêts à des taux réduits. Ceux-ci sont fixés en 2007 à 1 % en zone de montagne et à 2,5 % pour le reste du territoire.

En 2007, l’Etat et la commission européenne, dans le cadre du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER) ont financé 126 M€, soit de bonification d’intérêt ce qui a permis la souscription de 600 M€ de prêt. La dépense nationale en faveur de ce dispositif, augmente ainsi en 2007 de 30 % dans un contexte marqué par l’augmentation des taux d’intérêt. En ce qui concerne la dotation jeunes agriculteurs, la dépense 2007 s’établira à 108 M€.

Une réforme du dispositif des prêts est en cours afin d’éviter la constitution de file d’attente préjudiciable aux délais d’installation des agriculteurs.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture et de la pêche de la France
http://www.agriculture.gouv.fr

Commentaires