France : Michèle Rivasi réclame un moratoire sur les plantes transgéniques

Valence (France), 15 janvier 2002 – La députée de la Drôme, Michèle Rivasi (app PS), a demandé au gouvernement de décider « rapidement » un moratoire sur les plantes transgéniques, comportant une interdiction totale de l’utilisation des OGM en plein champ, indique-t-elle dans un communiqué.

« S’il doit y avoir une recherche pour l’avenir, elle ne doit se faire qu’en systèmes confinés ou en labo mais surtout pas en plein champ », déclare-t-elle.

Evoquant le cas des dix militants anti-OGM jugés mardi devant le tribunal correctionnel de Valence pour la destruction d’une parcelle de maïs transgénique dans la Drôme, la députée se demande « qui agresse qui? ».

« La Drôme est en effet le premier département de France pour l’agriculture biologique. Or les cultures transgéniques risquent de contaminer les autres cultures mettant en péril des années d’effort », estime-t-elle.

« A l’heure actuelle, rien ne démontre que les cultures transgéniques apportent un quelconque progrès social. C’est le lobby des herbicides qui fabrique des plantes résistantes à ses propres herbicides. C’est le même lobby qui a mis au point des marqueurs de reconnaissance OGM résistants aux antibiotiques pouvant être dangereux pour la santé de l’homme », ajoute-t-elle.

Source : AFP

Commentaires