Grippe aviaire : Berlin décrète à nouveau l’enfermement des volailles

Berlin (Allemagne), 3 février 2006 – Le gouvernement allemand a de nouveau décrété l’enfermement des volailles dans le pays à partir du 1er mars, par mesure de précaution contre une éventuelle contamination de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs.

Cette mesure restera en vigueur au moins deux mois, a dit le ministre ministre allemand de l’Agriculture et de la Protection des consommateurs Horst Seehofer, précisant qu’elle pouvait entrer en vigueur plus tôt que prévu si les conditions l’exigeaient.

« Nous complétons ainsi les mesures qui existent en Allemagne depuis quelques mois », a-t-il souligné lors d’une conférence de presse.

Berlin avait déjà annoncé en janvier envisager de prendre une telle mesure, décriée par certains producteurs, après avoir déjà procédé à l’enfermement des volailles dans les poulaillers pendant deux mois entre octobre et décembre.

Une apparition de la grippe aviaire en Allemagne aurait des conséquences « bien plus dramatiques que toutes les mesures que nous prenons à titre préventif », a justifié le ministre.

Le redoux devrait en effet marquer le retour des oiseaux migrateurs, qui constituent l’un des vecteurs du virus de la grippe aviaire. Or, certains oiseaux migrateurs peuvent transiter par la Turquie, où de nombreux cas de grippe aviaire ont été détectés, chez les poulets et chez l’homme.

Mais l’institut vétérinaire allemand Friedrich-Loeffler, expert en la matière, continue de voir dans les importations illégales de volaille le plus grand danger pour la propagation de la maladie.

« Chaque oiseau migrateur, qui survole notre territoire, n’est pas infesté de virus de la grippe » aviaire, a relativisé Thomas Mettenleiter, directeur de l’institut. C’est ce dernier qui a préconisé d’introduire, dans le doute, un enfermement des volailles dans tout le territoire, au motif qu’il est très difficile de différencier des zones à risque et des zones hors risque.

Enfin, MM. Seehofer et Mettenleiter ont annoncé qu’ils considéraient « très sérieusement » la possibilité de vacciner contre la grippe aviaire certaines volailles en Allemagne.

Source : AFP

Commentaires