Hausse de 37% du bénéfice net de Syngenta en 2003

Zurich (Suisse), 11 février 2004 – Syngenta, le numéro un mondial de l’agrochimie, annonce une hausse de son bénéfice annuel 2003 supérieure aux attentes du marché, à 363 millions de dollars hors exceptionnels, conséquence de ses mesures d’économie et de la progression de son chiffre d’affaires au second semestre.

Ce bénéfice avant charges de restructuration et autres exceptionnels d’un total de 95 millions de dollars affiche une hausse de 37% sur les 265 millions de 2002.

Après exceptionnels, l’exercice se solde par un bénéfice net de 268 millions, à comparer à une perte nette de 27 millions un an plus tôt.

Le groupe suisse se propose de doubler ses versements aux actionnaires au titre de 2003 en leur payant 1,70 franc suisse par action par le biais d’un remboursement de valeur nominale de l’action. Il a dit en outre avoir l’intention de reverser plus de 800 millions aux investisseurs d’ici à 2006 par le biais de dividendes et de rachats d’actions.

Le chiffre d’affaires annuel s’est accru de 6%, à 6,58 milliards de dollars tandis que le bénéfice avant impôt, intérêts, dépréciations et amortissements (Ebitda) augmentait également de 6%, à 1,22 milliard de dollars, hors exceptionnels.

Dix analystes interrogés par Reuters avaient dit s’attendre en moyenne à ce que Syngenta, spécialiste des herbicides, insecticides et fongicides, réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 6,5 milliards de dollars et un bénéfice avant exceptionnels de 325 millions seulement.

Depuis sa création par le regroupement des activités agrochimie du suisse Novartis et du britannique AstraZeneca, la société s’est employée à réduire ses coûts pour renforcer ses résultats en dépit de la récession qui affecte les marchés agricoles depuis environ cinq ans.

En publiant ses résultats, Syngenta a dit constater de premiers signes de stabilisation du marché de la protection des cultures qui lui permettent d’espérer exercer ses activités dans de meilleures conditions en 2004, et ce alors que les analystes espéraient un commentaire annonçant la fin de la période de contraction.

Dans un communiqué, le directeur général Michael Pragnell souligne que la confiance affichée par la société est illustrée par l’objectif qu’elle s’est fixé d’une croissance annuelle du bénéfice par action de près de 20% sur les trois années à 2006.

L’action Syngenta a monté de plus de 5% cette année, deux fois moins vite toutefois que celle de son premier concurrent, l’américain Monsanto.

Le mois dernier, Monsanto a publié un chiffre d’affaires en hausse de 22% pour le trimestre à fin novembre.

Autre grand concurrent de Syngenta, l’allemand Bayer, qui affirme vouloir devenir numéro un de la protection des récoltes d’ici quelques années, publiera quant à lui ses résultats le mois prochain.

Source : Reuters

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Bayer
http://www.bayer.com/

Monsanto
http://www.monsanto.com/

Syngenta
http://www.syngenta.com/

Commentaires