Journée Partenaires des pommes de terre le 23 juillet dernier à l’Assomption.

Une meilleure couverture = un meilleur résultat

Quand il s’agit d’appliquer des produits de protection des cultures, il est primordial de s’assurer d’une couverture optimale, selon Syngenta

Lorsqu’on applique un produit de protection des cultures au champ, il faut s’assurer qu’il couvre adéquatement et uniformément la culture pour en maximiser l’efficacité. Tel était l’un des messages qu’a voulu transmettre l’équipe de Syngenta lors de la Journée Partenaires des pommes de terre qui a eu lieu à l’Assomption le 23 juillet dernier.

Nouveautés en phytoprotection pour la saison 2019.

Nouveautés en phytoprotection pour la saison 2019

Voici les nouveautés en produits de phytoprotection pour la prochaine saison de maïs et de soya.

Les récentes acquisitions/fusions parmi ces derniers affectent la distribution de certains produits. Qu’on songe à Dow/Dupont qui est devenu Corteva délaissant une partie des herbicides à céréales à FMC Corporation. Bayer lègue une partie de son portfolio à BASF (iLevo, Liberty, Ignite). La plupart de ces produits demeurent disponibles aux producteurs, mais sous une différente […] Lire la suite


Syngenta obtient l’homologation de l’insecticide Fortenza comme traitement des semences de soya

La société Syngenta Canada est heureuse d’annoncer l’homologation de l’insecticide Fortenza® comme traitement des semences de soya permettant de lutter contre les ravageurs souterrains, tels le hanneton européen, le hanneton, le ver fil-de-fer et la mouche des semis. Un traitement de semences insecticide est le seul moyen de supprimer les ravageurs souterrains. Quand rien n’est fait […] Lire la suite









14 tm/ha, sans drainage

À Mirabel, Christian Couvrette a obtenu 14,03 tonnes de maïs à l'hectare, dans un champ qui n'est pas drainé, sans appliquer d'engrais une fois les semis terminés. « C'est une terre bien spéciale », nous explique le producteur.

Plus que 5 % de refuge

Les formules « refuge dans le sac » ou « refuge intégral » font leur apparition sur le marché en prévision des semis de maïs 2012. Ces semences contiennent seulement 5 % de refuge, alors qu'il en faut habituellement 20 %. Comment est-ce possible?